Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vrais chiffres chômage Aout 2012 + 39700 chômeurs et 281500 radiations

Publié par wikistrike.com sur 28 Septembre 2012, 02:29am

Catégories : #Social - Société

 

Vrais chiffres chômage Aout 2012 + 39700 chômeurs et 281500 radiations


PIAULE_EMPLOI2-22-c5ede.jpg39 700 demandeurs d’emploi en +, malgré 281 500 radiés en Aout (64,40% des sorties de pôle emploi).

5 395 000 demandeurs d’emploi “officieux”.

8 500 000 minimum, en comptant les demandeurs d’emplois invisibles, pour 158 641 offres d’emplois y compris contrats aidés etc ….

Sur 10 chomeurs qui sortes des listes A,B et C, seuls 2 sortent pour reprise d’emploi déclaré ( y compris contrats aidés ! )

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Aout 2012 :

- Défauts d’Actualisation : 196 900, 45 % des sorties des listes
- Radiations Administratives (les punis) : 38 300, 8,8 % des sorties

- Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 46 300, 10,6 % des sorties.

soit 281 500 radiés des listes ( 64,4 % ) pour autres motifs que :

- Stages parking : 29 900, 6,8 % des sorties.

- Arrêts maladie, maternité etc : 33 500, 7,7 % des sorties.

Reprises d’emploi déclarées : 92 500, ne représentent que 21,1 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..

Demandeurs d’emploi par catégories :

A : 3 011 000 + 0,8 % ( + 9,2 % sur 1 an )
B : 600 100 + 0% ( + 6,7% sur 1 an )
C : 883 500 + 2 % ( + 6,6 % sur 1 an )
D : 237 600 + 1,1% ( + 3,1% sur 1 an )
E : 358 300 -1% ( + 7,7% sur 1 an )

TOTAL : 5 090 500 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 7,7 % sur 1 an, + 39 700 en 1 mois.

TOTAL, dom-tom compris : 5 395 000 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 2,8 % sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 21,6 % sur 1 an

+ d’1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51,2 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER …)

Offres d’emploi dispo, dernier chiffre connu : 158 641

 

Le + scandaleux, LES DEMANDEURS d’EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques

Ne sont pas comptés dans ces 5 300 100 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 303 600 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 038 000 de foyers (chiffre sous estimé datant de l’an passé) , seuls 734 400 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein.

+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi.

+ des centaines de milliers, voire peut être + d’1 million de SANS-DROITS, principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 600€ d’allocation chomage, ou 743€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 598€ par mois, si vous ètes NON SDF.

- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)

- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à environ 8,5 MILLIONS au bas mot, demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 19 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) :

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p…

Archives

Articles récents