Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vrais chiffres du chômage Février 2013, 24300 chômeurs de plus malgré 298800 radiés

Publié par wikistrike.com sur 27 Mars 2013, 08:37am

Catégories : #Economie

Vrais chiffres du chômage Février 2013, 24300 chômeurs de plus malgré 298800 radiés

135214 offres d'emploi, pour 5,7 millions de chômeurs et travailleurs occasionnels officieux, ou pour plus de 9,5 millions en comptant les invisibles ( chiffres et explications dans l'article )

Ce n'est pas le chômage en lui même qui est dramatique, mais la pauvreté qui va avec, au Danemark par exemple, leur équivalent RSA pour une personne seule, est environ de 1400€ ( + protection santé, + aides au logement ) contre 425€ en France, tout est fait pour éradiquer la pauvreté et lutter contre la corruption et les inégalités.

Mais bon, on est en France, pays ou des ministres s'octroient des 5000€ d'argent de poche mensuel au black légalisé, pays ou des fonctionnaires du Sénat ont des primes de chauffage annuelle de quasiment 5000€, etc on a donc absolument rien à attendre de cette oligarchie sans aucune moralité, sans aucune humanité... et encore sans parler des "affaires" ..

Certains veulent ensuite aller jusqu'à ôter les allocations familiales, aux plus démunis dont les enfants sont placés (80% pour raisons financières à la base, ils n'arrivaient plus à assurer le minimum vital ) etc, certains hommes politiques n'ont parfois aucune limite en idées puantes et inhumaines, c'est incroyable et épouvantable de pouvoir être aussi cruel, de pratiquer la répression sur la pauvreté etc.

De toute façon, les mentalités de beaucoup trop de Français sont absolument pourries, quand on voit par exemple des manifestations contre le mariage pour tous, alors que des chômeurs s'immolent de détresse etc, sans que ça n'émeuve + que ça, ça fait vraiment pitié et envie de vomir de voir à quelle niveau de bassesse on peut être rendu ! 

Bref revenons aux chiffres du chômage :

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Février 2013 :
 
- Défauts d'Actualisation : 211 700, 45,4 % des sorties des listes 
- Radiations Administratives (les punis) : 36 400, 7,8 % des sorties

- Autres Cas ( mystérieuse rubrique, les morts, suicidés, emprisonnés ?) : 50 700 10,9 % des sorties.
 
soit 298 800 radiés des listes ( 64,1 % ) pour autres motifs que :
 
- Stages parking : 36 100, 7,7 % des sorties.

- Arrêts maladie, maternité etc : 34 100, 7,3 % des sorties.
 
Reprises d'emploi déclarées : 97 700, ne représentent que 20,9 % des sorties des listes de pôle emploi, et encore, y compris contrats aidés, etc ..
 
Demandeurs d'emploi par catégories :

A : 3 187 700 + 0,6 % ( + 10,8 % sur 1 an )
B : 624 400 - 0,1 % ( + 9,8% sur 1 an )
C : 894 600 + 1 % ( + 6,4 % sur 1 an )
D : 261 200 + 0,2 % ( + 9,7 % sur 1 an )
E : 351 200 - 0,7 % ( - 4,7 % sur 1 an )

TOTAL : 5 319 000 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 8,7 % sur 1 an, + 24 300 en 1 mois.
 
TOTAL, dom-tom compris : 5 742 000 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :
 
Chômage Longue durée ( entre 2 et 3 ans ) : + 11 % sur 1 an
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,3 % sur 1 an

Chômage des 50 ans et +, + 15,2 % sur 1 an

 

+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 ( 51,3 %)ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité ( ASS, AER ...)

Offres d'emploi dispo, dernier chiffre connu : 135 214

Le + scandaleux,LES DEMANDEURS d'EMPLOI INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques
 
Ne sont pas comptés dans ces 5 742 000 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 280 600 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 100 000 environ de foyers (chiffre sous estimé datant de l'an passé) , seuls 819 400 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis ( associations, collectivités locales etc ) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein.
 
+ 1 000 000 au bas mot, de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi
 
+ des centaines de milliers, voire peut être + d'1 million de SANS-DROITS, principalement :
 
- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeur d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. ( quasi unique en Europe )
 
- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d'allocation chomage, ou 743€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 608€ par mois, si vous ètes NON SDF.
 
- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n'ont pas encore l'age pour la retraite ou le minimum vieillesse "ASPA" ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres ( même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voir gratuits)
 
- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.
 
Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias ) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/p...

Agoravox

Commenter cet article

bernard 27/03/2013 10:32


Je redis ce que j'ai dit par ailleurs. Le pervers qui à l'origine, a décidé de faire "travailler l'argent" par les intérêts nous a conduits au désastre dont nous mesurons désormais les effets.


Le capital argent doit être proportionné au capital travail et surtout pas le contraire qui conduit le monde.... à sa ruine.


Tant que nos politiques et les médias relaierons le discours des Banksters et des "experts" (??!!) en économie, nous n'en sortirons pas.

Archives

Articles récents