Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Yann Sarfati ou quand les "indignés' de la Bastille sont manipulés par le PS et le NPA

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 6 Juin 2011, 07:51am

Catégories : #Social - Société

 

 

Yann Sarfati : "Les Indignés de la Bastille à Paris sont manipulés"



 

 

Yann Sarfati, 25 ans, comédien et réalisateur, était à l’origine du Bankrun. Il avait eu son premier quart d’heure de célébrité chez Taddeï en décembre 2010, à présent Enquête & débat lui en offre un deuxième...

 

Sarfati, qui se dit révolutionnaire et d’aucun parti, s’est rendu à la Bastille à Paris pour participer au mouvement des Indignés ; aujourd’hui il le critique, dans la mesure où ces "indignés" se contentent de s’indigner... alors qu’il faudrait se révolter !

 

Il dénonce la récupération du mouvement par certains partis de gauche, qui viennent canaliser la contestation, occultant les problèmes essentiels (loi de 1973, manipulation des médias) pour réciter le programme du PS ou du NPA, et empêchent même que des drapeaux français soient brandis dans les manifestations.

 

Sarfati, qui comptait organiser une contre-manifestation à la Bastille ce dimanche, annonce en toute fin d’interview qu’il l’annule, pour éviter que ses partisans ne soient pris à parti et violentés par ceux qui manipulent à leur compte le mouvement des Indignés. En effet, le jeune homme se dit nationaliste en réaction au mondialisme... ce qui ne passe pas chez les gros bras du NPA et des "antifa".

 

119879_manifestation-des-indignes-place-de-la-bastille-a-pa.jpgLa révolution, selon lui, ne se fera pas dans la rue, par des manifestations classiques. Le bankrun était déjà une innovation... La révolution politique passera notamment par une révolution médiatique  : "Les médias sont le nerf de la guerre", lance-t-il. Internet les médias indépendants ont dans cette optique un rôle important à jouer. Sarfati dénonce au passage les grosses ficelles des médias, qui diabolisent tous ceux qui gênent l’ordre établi avec des termes infamants comme "fasciste" ou "conspirationniste".

 

Il s’exprime encore sur Chavez, les banques, le libéralisme, les Etats-Unis, les partis politiques, la démocratie directe, et bien d’autres sujets... Une intéressante discussion, porteuse d’espoir, dans la mesure où elle montre deux jeunes gens qui, sans être d’accord sur tout (loin s’en faut), sont capables de dialoguer calmement, sans invective, très loin de l’exemple que leurs aînés ont pu leur montrer.

Commenter cet article

clovis simard 05/11/2011 11:03



Blog(fermaton.over-blog.com).No.21-THÉORÈME DES INDIGNÉS.--LA CROISSANCE POUR NOUS TOUS ?



Archives

Articles récents