Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Et si Saint-Exupéry n'était pas mort dans le crash de son avion?

Publié par wikistrike.com sur 15 Octobre 2017, 15:18pm

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

Et si Saint-Exupéry n'était pas mort dans le crash de son avion?

Un ouvrage coécrit notamment par deux proches de l'écrivain vient relancer le mystère autour de sa mort, le 31 août 1944.

Les circonstances entourant la mort de l'écrivain et journaliste français sont restées un mystère durant 64 ans. La question, longtemps restée sans réponse, en avait finalement trouvé une en 2008 lorsque Horst Rippert un ancien pilote de la Luftwaffe, l'armée de l'air allemande, avait reconnu avoir abattu le 31 août 1944 le P-38 Lightning de Saint-Exupéry, alors en mission de reconnaissance au large de Marseille.

Une version contestée néanmoins par les auteurs du livre "Saint-Exupéry, révélations sur sa disparition", paru la semaine dernière. Le papa du "Petit Prince" ne serait donc pas décédé dans le crash de son avion. C'est en tout cas ce qu'affirment les auteurs François d'Agay, neveu de Saint-Exupéry, Bruno Faurite, un proche de la famille de l'aviateur, Lino von Gartzen et Luc Vanrell, tous deux plongeurs archéologues.

Saint-Exupéry victime d'un interrogatoire trop musclé?
Selon eux, Antoine de Saint-Exupéry aurait donc survécu au crash de son avion et serait en réalité décédé lors d'un interrogatoire mené par l'armée allemande qui aurait suivi. Les auteurs se basent sur le témoignage de la fille d'un soldat allemand, Karl Böhm, alors en mission sur un navire de sauvetage de la Luftwaffe. L'homme lui aurait raconté bien plus tard qu'il avait sauvé un jour un pilote ennemi en Méditerranée qui lui aurait déclaré être un célèbre écrivain français.

Saint-Exupéry, gravement blessé, aurait ensuité été emmené par les forces allemandes pour être interrogé. C'est lors de cet interrogatoire que l'écrivain aurait succombé à ses blessures. Ou aurait tout simplement été tué par l'ennemi.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents