Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Voyager dans le temps serait théoriquement possible

Publié par wikistrike.com sur 20 Novembre 2017, 12:47pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Il serait aussi plus simple d'aller dans le futur que de faire marche arrière.

Il serait aussi plus simple d'aller dans le futur que de faire marche arrière.

Un astrophysicien affirme que le voyage dans le temps est "théoriquement possible"...

Ethan Siegel se base sur la relativité générale d'Einstein pour développer son propos dans les colonnes du magazine Forbes. Il évoque notamment le concept du "trou de ver". Il existe théoriquement dans l'Univers des variations d'énergies, des particules de masse positive et d'autres de masse négative, et la rencontre de ces deux forces contraires suscitent les spéculations les plus folles, invérifiables dans l'état actuel des connaissances scientifiques. 

En effet, cette rencontre de forces opposées est censée provoquer l'apparition d'un trou de ver quantique, potentiellement "traversable", illustre 
Fredzone qui relaie la thèse d'Ethan Siegel. Si ce "trou de ver" se maintenait suffisamment longtemps, il serait donc possible de passer d'un espace-temps à un autre. Un problème toutefois: personne n'a jamais pu prouver l'existence réelle de la masse négative, même si les lois de la physique permettent de l'envisager. 

Si l'on considère la théorie de la relativité restreinte, on apprend que la vitesse de la lumière est toujours identique. Si quelqu'un voyage dans l'espace à cette vitesse pendant un an et revient ensuite sur Terre, au moment de retrouver ses proches, il constatera que ces derniers auront vieilli beaucoup plus que lui. 

Mais si le "trou de ver" connecte ces deux situations, avec une extrémité à proximité de la Terre et l'autre "dans un voyage relativiste proche de la vitesse de la limière", deux espaces-temps coexisteraient alors. Imaginons que ce "tunnel spatio-temporel" ait été créé il y a 40 ans, sa traversée permetterait de passer des années 70 à aujourd'hui. 

Au-delà de toutes ces spéculations physiques, un autre problème, beaucoup plus élémentaire, se pose toutefois: l'être humain serait-il capable de survivre à un tel voyage? 

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents