Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Diplômé de l'université de Rennes, l'imam controversé de Brest pourra devenir «référent laïcité»

Publié par wikistrike.com sur 27 Décembre 2017, 08:46am

Catégories : #Religion - pensées

Bonne initiative ou cheval de Troie ? Lui laisser une chance de reconversion est légitime et alme, cependant, l'homme doit rester sous haute surveillance  Peut-il réellement changer ? Le temps nous répondra...

Bonne initiative ou cheval de Troie ? Lui laisser une chance de reconversion est légitime et alme, cependant, l'homme doit rester sous haute surveillance Peut-il réellement changer ? Le temps nous répondra...

L'imam controversé, connu pour des prêches radicaux, a été récompensé par un diplôme universitaire à Rennes, lui permettant de devenir «référent laïcité» dans divers domaines professionnels et associatifs. Des commentateurs s'en sont scandalisés.

Il a défendu un islam ultraconservateur et souvent considéré comme proche du salafisme : l'imam de Brest Rachid El Jay, connu sous le nom de Rachid Abou Houdeyfa, s'est-il racheté une conduite ? Il vient en tout cas d'être diplômé par l'université de droit à Rennes 1 en «Religions, droit et vie sociale».

L'université Rennes 1 précise qu'avec l'obtention de ce diplôme, Rachid Abou Houdeyfa pourra désormais être l'un «des référents laïcité dans divers domaines de la vie professionnelle ou associative». «Ces référents peuvent être amenés à éclairer, du point de vue du droit, de multiples situations quotidiennes où la question religieuse est susceptible de croiser les règles de l’Etat républicain et laïc», précise l'établissement.

En septembre 2016, l'imam entamait ce cursus universitaire, selon des informations rapportées par Libération, afin de «se conformer aux règles de la laïcité et du vivre ensemble français». «Soutenus par le ministère de l’Intérieur, ces [diplômes universitaires] sont l’une des actions promues par le gouvernement pour rendre "républicano-compatibles" les imams des mosquées françaises», affirmait le quotidien. 

Après un an de cursus, Rachid Abou Houdeyfa ne cache pas sa satisfaction de recevoir ce diplôme universitaire : «C'est un diplôme que l'on demande pour celles et ceux qui désirent être, entre autres, aumôniers dans les hôpitaux, aumôniers dans les prisons. C'est un diplôme intéressant dans le sens où aujourd'hui on entend un peu parler de la laïcité à toutes les sauces», assure l'imam, qui affirme avoir reçu son diplôme avec la mention «bien».

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents