Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le demi-frère de Kim jung-Un s'était protégé, il est mort quand même

Publié par wikistrike.com sur 1 Décembre 2017, 14:57pm

Le demi-frère de Kim jung-Un s'était protégé, il est mort quand même

Tout laisse penser que Kim Jong-nam savait exactemement comment il allait être assassiné...

 

Si l'annonce de l'assassinat de Kim Jong-nam a resonné comme un coup de tonnerre dans les journaux du monde entier, pour son scénario d'un autre temps et le complot d'État sous-jacent, digne d'un polar, le demi-frère exilé du chef suprême nord-coréen était quant à lui sans doute parfaitement au courant du danger qu'il encourait. Et même plus: il était apparemment conscient que ses jours étaient comptés.  

L'antidote du VX
Alors que le procès de cet assassinat public se tient actuellement à Kuala Lumpur en présence des deux auteures (voir photo ci-contre) et cherche à identifier les mystérieux commanditaires, le quotidien britannique 
The Guardian révèle que la victime emportait partout avec lui plusieurs doses d'atropine, à savoir l'antidote du fameux poison VX qui lui a ôté la vie le 13 février dernier au sein-même de l'aéroport malaisien. Pourquoi n'en a-t-il pas fait usage? L'enquête tentera de le démontrer. 

Un demi-frère "encombrant"
Le demi-frère de Kim Jong-un savait en outre que son existence était "encombrante" pour Pyongyang. Fils aîné de l'ex-dirigeant Kim Jong-il, il incarnait à son insu une dangereuse alternative politique en Corée du Nord. Une possibilité que le régime stalinien, unique dynastie communiste de l'histoire, a peut-être voulu étouffer dans l'oeuf...

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents