Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Corse: 2 gardiens de prison attaqués au couteau par trois détenus

Publié par wikistrike.com sur 19 Janvier 2018, 11:24am

Catégories : #Social - Société, #Religion - pensées

Corse: 2 gardiens de prison attaqués au couteau par trois détenus

Deux gardiens de prison ont été blessés, dont un touché à la gorge d'un coup de couteau se trouve dans un état grave, par trois détenus à la maison d'arrêt de Borgo en Haute-Corse. L'un d'eux serait «radicalisé» selon le syndicat Ufap-Unsa Justice.

Trois détenus ont attaqué deux gardiens de prison à la maison d'arrêt de Borgo, en Haute-Corse le 19 janvier, selon la direction de l'administration pénitentiaire. Agressés à l'arme blanche, les deux agents ont été transféré vers l'hôpital de Bastia : l'un d'entre eux se trouve dans un état grave après avoir été touché à la gorge, mais son pronostic vital n'est pas engagé.

Le procureur n'a pour l'heure donné aucune précision supplémentaire sur les circonstances de l'agression, survenue en plein mouvement de contestation national des surveillants de prison. «Il s'agit d'une grosse agression, l'un des deux gardiens était inconscient et l'auteur est un détenu qui avait déjà une fiche signalétique sur son comportement», a témoigné à l'AFP Maxime Coustie, délégué régional du syndicat UFAP.

Selon des informations fournies par le syndicat Ufap-Unsa Justice, un des trois détenus en question serait «radicalisé». Condamné pour des faits de droit commun, il avait été placé en cellule d'isolement. L'agression aurait eu lieu à l'ouverture de sa cellule. Il se serait alors jeté sur les deux surveillants avant de se retrancher dans sa cellule avec un ou deux complices. «L'un des deux gardiens a été blessé au thorax à coups de couteau, l'autre frappé à la tête. Ce sont des blessures très graves», témoigne la même source.

Le parquet de Bastia a annoncé avoir ouvert une enquête en flagrance qui a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie. Cette agression survient après plusieurs autres dans différents centres pénitentiaires en France. Alors que la mobilisation des surveillants pénitentiaires réclamant plus de sécurité pour mener à bien leur mission battait son plein, sept surveillants avaient été agressés le 15 janvier en fin d’après-midi par un détenu radicalisé au centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents