Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les Néandertaliens seraient-ils les premiers artistes de la Terre ?

Publié par wikistrike.com sur 24 Février 2018, 12:21pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Les Néandertaliens seraient-ils les premiers artistes de la Terre ?

Des peintures rupestres trouvées dans des grottes espagnoles ont été datées à au moins 68 000 ans, ce qui signifie qu’elles ont été faites 20 000 ans avant l’entrée des humains modernes en Europe.

Image d’entête : Une peinture symbolique/ figurative réalisée à la main par des néanderthaliens dans une grotte espagnole il y a 68 000 ans. (CD Standish/ AWG Pike/ DL Hoffman)

Par conséquent, selon une équipe dirigée par Dirk Hoffmann de l’Institut Max Planck pour l’anthropologie évolutionniste à Leipzig, en Allemagne, les artistes étaient néandertaliens. Les peintures, situées dans des grottes de La Pasiega, Maltravieso et Ardales en Espagne, ont fait l’objet d’une nouvelle étude.

Hoffman est également l’auteur d’une deuxième étude, qui analyse une collection de coquillages peints et perforés datant de 120 000 ans et trouvés dans un autre endroit d’Espagne, appelé Cueva de los Aviones.

Des coquilles peintes et percées de 120 000 ans, façonnées par des néandertaliens. (J. Zihao)

coquillage Néanderthaliens1

Les preuves de datation révèlent que les objets, comme les peintures, ont été façonnés plusieurs millénaires avant l’arrivée de l’Homo sapiens, ce qui signifie qu’ils étaient également l’œuvre de Néandertaliens.

Hoffman et ses collègues notent que des découvertes similaires en Afrique, attribuées à des humains modernes, ont été acceptées sans controverse comme “des proxies pour un comportement symbolique (figuratif)”.

Avec quelques exceptions contestées, ces symboles, des objets et des peintures par exemple, n’ont jamais été découverts en Europe datant d’avant 45 000 ans. Ainsi, il a été supposé que la pensée et le langage symboliques (figuratifs) étaient du domaine exclusif de l’humanité.

Les chercheurs affirment que les grottes d’Espagne contredisent de telles suppositions. La pensée symbolique semble aussi avoir été présente chez nos lointains cousins. Cela, selon eux, fait qu’il est «possible que les racines de la culture figuratives se retrouvent parmi l’ancêtre commun des Néandertaliens et des humains modernes, il y a plus d’un demi-million d’années».

Les peintures rupestres comprennent des représentations en rouges et noirs d’animaux, des signes linéaires, des dessins en forme d’échelle (scalariformes) et des pochoirs à main.

Comme pour l’image d’entête, peintures rupestres dans la grotte de La Pasiega. (C.D Standish/ A.W.G. Pike/ D.L. Hoffmann)

peintures murale-espagne-Néanderthalien2

Un dessin de 1913 de la paroi 78 à La Pasiega. Le scalariforme rouge, ou symbole de l’échelle, a au moins 64 000 ans, mais on ne sait pas si les animaux et les autres symboles ont été peints plus tard. (Breuil et Col.)

peintures murale-espagne-Néanderthalien3

Afin d’établir leur âge, Hoffman et son équipe ont utilisé une méthode connue sous le nom de datation par l’uranium-thorium, qui établit l’âge sur la base des taux de désintégration fixes entre deux isotopes radioactifs : le thorium-230 et l’uranium-234. L’équipe a utilisé des carbonates récupérés directement au-dessous et au-dessus des peintures, révélant ainsi les dates les plus récentes de la mise en place du pigment. Dans les 3 localités, la plus récente date révélée remonte à environ 68 000 ans.

D’autres peintures remontant à 25 000 ans, montre que la peinture figurative pour les Néandertaliens n’était pas une mode de passage, mais une longue tradition établie.

 

Lire la suite sur Gurumed

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents