Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un rapport du Pentagone annonce-t-il la fin accidentel du monde ?

Publié par wikistrike.com sur 3 Février 2018, 10:04am

Catégories : #Politique internationale

Un rapport du Pentagone annonce-t-il la fin accidentel du monde ?

La nouvelle doctrine nucléaire américaine publiée le 2 février par le Pentagone note que les Etats-Unis préfèreraient ne pas voir la Russie et la Chine comme des adversaires, et espèrent plutôt des relations stables avec les deux pays, mais précisent qu’après « l’occupation de la Crimée » (?!), les relations se sont fortement détériorées.

Le document indique également que le retour à une «guerre froide» s’est produit au début de 2010, rejetant la faute sur le fait que Russie et Chine ont l’intention de revoir les règles internationales. Dans le même temps, il affirme que Moscou a violé un certain nombre d’accords internationaux, dont le Mémorandum de Budapest de 1994, le Traité Ciel Ouvert de 2002 et le Traité de 1987 sur la réduction des missiles à moyenne et courte portée. Dans le même temps, Washington indique que les Etats-Unis se sont constamment engagés dans la réduction des armes nucléaires alors que la Russie et la Chine ont agi dans la direction opposée.
Notons que le 19 octobre 2017, le président russe Vladimir Poutine a déclaré lors d’une réunion du forum de discussion de Valdaï qu’après 2014, les Etats-Unis ont cessé de respecter les accords conclus précédemment et se sont retirés d’un certain nombre de traités. « En outre, les États-Unis ont reporté la date limite pour l’élimination de leurs armes chimiques de 2017 à 2023. C’est intenable « , a souligné M. Poutine.

Le rapport américain mentionne également que bien que la Russie et la Chine dans leur idéologie parlent de «dissuasion nucléaire», il est possible que Moscou s’appuie sur une menace de «première frappe» nucléaire. Selon le Pentagone, ce serait pour imposer aux alliés européens une fin de conflit rapide en sa faveur.

Concernant cette « première frappe », on remarquera qu’actuellement la Russie est sur une position strictement défensive face à l’accumulation de forces militaires américano-européennes à ses frontières. Dans l’hypothèse d’un conflit direct on verra donc très vraisemblablement dans un premier temps une violation des frontières de la Russie par les agresseurs. La Russie fera alors tout son possible pour faire cesser cette invasion au plus vite, et il semble parfaitement clair que des frappes nucléaires limitées sur les infrastructures des pays agresseurs seront le moyen le plus efficace dans ce sens, l’intérêt de la Russie n’étant nullement de s’engager dans une guerre longue et extrêmement lourde en pertes humaines.

Le meilleur moyen pour les Etats-Unis d’éviter une « première frappe » nucléaire russe est donc de cesser ses provocations aux frontières de la Russie.

Notons par ailleurs que les scenarii militaires des forces Russes en cas de guerre contre les Etats-Unis prévoient quasiment tous de porter des frappes sur le territoire américain… Il ne saurait en effet être question que les Etats-Unis utilisent l’Europe pour leurs agressions sans avoir à assumer eux-mêmes directement les conséquences de leur politique d’agression.

 

 

 source:https://rusreinfo.ru/fr/2018/02/une-premiere-frappe-nucleaire-russe/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents