Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une candidate à The Voice excite le web

Publié par wikistrike.com sur 6 Février 2018, 07:35am

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Religion - pensées

S'il est vrai qu'elle soutient quelque organisation islamique, il est clair que certains de ses questionnements comme les CIN sont justifiés

S'il est vrai qu'elle soutient quelque organisation islamique, il est clair que certains de ses questionnements comme les CIN sont justifiés

Etrangement, cette photo a été prise en Iran

Etrangement, cette photo a été prise en Iran

Après avoir séduit le jury, une jeune chanteuse française d'origine syrienne s'est vu reprocher des publications polémiques sur Facebook. Si elle s'est excusée, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme réclame sa disqualification.

Après avoir subjugué le jury et de nombreux internautes grâce à sa voix cristalline, une candidate de l’émission The Voice doit faire face à une salve de critiques à cause de propos polémiques tenus après les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray sur les réseaux sociaux.

«Impressionnante», «éblouissante» ou encore «puissante» : les adjectifs laudatifs ne manquaient pas pour qualifier Mennel Ibtissem, une étudiante bisontine de 22 ans, après son interprétation plus que réussie de la chanson Hallelujah sur la scène de The Voice. Diffusée le 3 février sur TF1, la prestation de la jeune femme a été unanimement saluée par les internautes... du moins dans un premier temps.

48 heures après son passage sous les projecteurs, la jeune femme d’origine syrienne se retrouve au cœur d'une polémique. Dans son édition du 5 février, le quotidien Nice Matin rapporte en effet que des internautes se sont mis à éplucher ses comptes personnels sur les réseaux sociaux. Très vite, ils font part de leur indignation face à des publications Facebook, et les relayent sur Twitter.  

Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement

«C'est devenu une routine, un attentat par semaine. Et toujours pour rester fidèle, le "terroriste" prend avec lui ses papiers d'identité. C'est vrai que quand on prépare un sale coup, on oublie surtout pas de prendre ses papiers», écrit notamment la chanteuse au lendemain de l’attentat de Nice, achevant son propos par le hashtag #PrenezNousPourDesCons.

© Capture d'écran d'une publication du compte Facebook de Mennel Ibtissem
Publication Facebook.

Deux semaines plus tard, au lendemain de l’attentat à l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, elle déclare sur le même réseau social : «Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement.» 

© Capture d'écran d'une publication du compte Facebook de Mennel Ibtissem
Publication Facebook.

Si les propos polémiques sur les attentats ont été largement relayés, certains internautes ont également reproché à la chanteuse de soutenir l'humoriste Dieudonné et l'islamologue suisse Tariq Ramadan. 

© Capture d'écran d'une publication du compte Facebook de Mennel Ibtissem
Publication Facebook.
© Capture d'écran d'une publication du compte Facebook de Mennel Ibtissem
Publication Facebook.

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme, qui est aussi à l'origine de plusieurs plaintes contre des partisans de BDS, mouvement appelant à exercer notamment des pressions économiques et politiques sur Israël afin de mettre fin à sa politique de colonisation, a demandé à TF1 la disqualification de la candidate. Pour l'heure, la chaîne n'a pas encore réagi. 

La chanteuse, elle, s'est excusée sur Facebook, écrivant : 

«Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évidement avec la plus grande fermeté le terrorisme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable ! Je prône un message d'amour, de paix et de tolérance, la preuve en est mon choix de chanter Hallelujah de Leonard Cohen. Cette chanson illustre parfaitement le message que je souhaite faire passer en tant qu’artiste.»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents