Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pauvreté : 1,2 milliard de Terriens vivent avec moins de 1,25 dollar par jour

Publié par wikistrike.com sur 3 Mars 2018, 10:31am

Catégories : #Economie, #Social - Société

Pauvreté : 1,2 milliard de Terriens vivent avec moins de 1,25 dollar par jour

On a la chance de vivre en France, mais il faut se rappeler que pour avoir notre niveau de vie, on a du piller (façon de parler…) littéralement un grand nombre d’autres pays, et corrompre nombre de gouvernements, qu’on a installés un peu partout dans nos zones d’influences, au cours de l’histoire, annihilant et accaparant les richesses (sur lesquelles notre corporatocratie a toujours la main, en majorité) et les capacités de ces pays …  laissant leurs populations dans la pauvreté et le dénuement, jusqu’à nos jours   : Pour quelques riches (nous) , il a fallu, il faut, et il faudra beaucoup de pauvres (de moins en moins, car avec la mondialisation il y a un rééquilibrage,  presque tout « s’harmonise », comme les salaires par exemple, et c’est vers le bas pour nous…) ; Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance (spécial été)  

Selon l’ONU, plus de 2,2 milliards d’êtres humains sont pauvres ou proches de la pauvreté. Leur assurer une protection sociale de base coûterait moins de 2% du PIB mondial.

Plus de 2,2 milliards d’êtres humains sont pauvres ou proches de la pauvreté dans le monde, un nombre qui risque d’augmenter au gré des crises financières et catastrophes naturelles, a averti l’ONU jeudi 23 juillet.

 

Dans son rapport 2014 rendu public à Tokyo, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) cite le prix des denrées alimentaires et les conflits violents comme autres sources aggravantes de la pauvreté.

 

Même si globalement la pauvreté recule dans le monde, le Pnud met en garde contre les inégalités croissantes ainsi que des « vulnérabilités structurelles » qui, selon l’agence, constituent des menaces sérieuses dans la lutte contre ce fléau.

 

« Eliminer l’extrême pauvreté n’est pas seulement arriver à zéro, encore faut-il rester à ce niveau », écrit l’organisation spécialisée de l’ONU dans son rapport intitulé « Progrès humain durable: réduire les vulnérabilités et construire la résilience ».

 

« Protection sociale de base aux pauvres »

« Il faut spécifiquement protéger celles et ceux qui sont menacés par des catastrophes naturelles, des changements climatiques ou des chocs financiers. Mettre au coeur de notre agenda de développement la réduction de ces vulnérabilités constitue le seul moyen de s’assurer que le progrès est résilient et durable ».

 

« Assurer une protection sociale de base aux pauvres du monde entier coûterait moins de 2% du PIB mondial ».

 

« Une protection sociale de base est abordable tant que les pays à faible revenu redistribuent des fonds et accroissent leurs ressources internes, et ce avec l’appui de la communauté des donateurs internationaux », poursuit le rapport selon lequel environ 1,2 milliard de personnes vivent avec l’équivalent de 1,25 dollar voire moins par jour.

 

Le rapport estime que près de 1,5 milliard de personnes vivent dans la pauvreté, réparties dans 91 pays en voie de développement, et que 800 millions sont juste à la frontière de la pauvreté.

 

Le rapport insiste également sur le fait que le chômage est souvent accompagné d’un accroissement de la criminalité, de la violence, de la consommation de drogue et de suicides.

 

« En s’attaquant à ces vulnérabilités, tout le monde pourra partager le progrès, et le développement deviendra bien plus équitable et durable », écrit en préambule du rapport la patronne du Pnud, Helen Clark.

 

http://www.challenges.fr/economie/20140724.CHA6368/pauvrete-1-2-milliard-de-terriens-vivent-avec-moins-de-1-25-dollar-par-jour.html (Avec AFP)

Selon l’ONU, plus de 2,2 milliards d’êtres humains sont pauvres ou proches de la pauvreté. Leur assurer une protection sociale de base coûterait moins de 2% du PIB mondial.

Plus de 2,2 milliards d’êtres humains sont pauvres ou proches de la pauvreté dans le monde, un nombre qui risque d’augmenter au gré des crises financières et catastrophes naturelles, a averti l’ONU jeudi 23 juillet.

 

Dans son rapport 2014 rendu public à Tokyo, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) cite le prix des denrées alimentaires et les conflits violents comme autres sources aggravantes de la pauvreté.

 

Même si globalement la pauvreté recule dans le monde, le Pnud met en garde contre les inégalités croissantes ainsi que des « vulnérabilités structurelles » qui, selon l’agence, constituent des menaces sérieuses dans la lutte contre ce fléau.

 

« Eliminer l’extrême pauvreté n’est pas seulement arriver à zéro, encore faut-il rester à ce niveau », écrit l’organisation spécialisée de l’ONU dans son rapport intitulé « Progrès humain durable: réduire les vulnérabilités et construire la résilience ».

 

« Protection sociale de base aux pauvres »

« Il faut spécifiquement protéger celles et ceux qui sont menacés par des catastrophes naturelles, des changements climatiques ou des chocs financiers. Mettre au coeur de notre agenda de développement la réduction de ces vulnérabilités constitue le seul moyen de s’assurer que le progrès est résilient et durable ».

 

« Assurer une protection sociale de base aux pauvres du monde entier coûterait moins de 2% du PIB mondial ».

 

« Une protection sociale de base est abordable tant que les pays à faible revenu redistribuent des fonds et accroissent leurs ressources internes, et ce avec l’appui de la communauté des donateurs internationaux », poursuit le rapport selon lequel environ 1,2 milliard de personnes vivent avec l’équivalent de 1,25 dollar voire moins par jour.

 

Le rapport estime que près de 1,5 milliard de personnes vivent dans la pauvreté, réparties dans 91 pays en voie de développement, et que 800 millions sont juste à la frontière de la pauvreté.

 

Le rapport insiste également sur le fait que le chômage est souvent accompagné d’un accroissement de la criminalité, de la violence, de la consommation de drogue et de suicides.

 

« En s’attaquant à ces vulnérabilités, tout le monde pourra partager le progrès, et le développement deviendra bien plus équitable et durable », écrit en préambule du rapport la patronne du Pnud, Helen Clark.

 

 

------------

 

http://www.challenges.fr/economie/20140724.CHA6368/pauvrete-1-2-milliard-de-terriens-vivent-avec-moins-de-1-25-dollar-par-jour.html (Avec AFP)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents