Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Prise d'otages à Carcassonne : 4 morts. Le terroriste liquidé

Publié par wikistrike.com sur 23 Mars 2018, 13:04pm

Catégories : #Social - Société, #Religion - pensées

Prise d'otages à Carcassonne : 4 morts.  Le terroriste liquidé

 Le terroriste abattu lors de l'assaut

Daesh revendique l'attentat

4 morts, 2 blessés graves

 

Prise d'otage dans l'Aude - Le preneur d'otage, qui se revendique de Daesh, réclame la libération de Salah Abdeslam.

 

  • 1 mort à Carcassonne
  • 2 morts à Trèbes dans le supermarché
  • Le héros militaire, Arnaud Beltrame, est décédé des suites de ses blessures

 

L'homme est un marocain de 26 ans, il était armé de couteaux, de grenades, et d'une arme de poing. L'homme est connu de la DGSI.

Un lieutenant-colonel de 45 ans s'est échangé contre un otage /LeFigaro

 

----------------

Une prise d'otages est actuellement en cours dans un supermarché à Trèbes près de Carcassonne. L'assaillant se revendique de Daesh et aurait tué deux personnes. Auparavant, un CRS blessé à Carcassonne et un homme a été arrêté.

Une prise d'otages est en cours ce matin dans un supermarché de Trèbes, dans l'Aude. L'assaillant, qui se revendique de Daesh selon le parquet, a ouvert le feu et aurait crié «Allah Akbar, je vais tous vous tuer» en rentrant dans le supermarché, selon un témoin cité par l'AFP. 

Selon les informations de LCI, le suspect se prétend sympathisant de Daesh et se dit prêt à mourir pour la Syrie. Par ailleurs, il réclamerait la libération de Salah Abdeslam. Selon Le Figaro, l'homme serait armé de couteaux, d'une arme de poing et de grenades.

Au moins deux personnes seraient décédées selon un bilan provisoire donnné par l'AFP. «On a malheureusement une présomption de décès, mais on ne peut pas faire venir de médecin sur place pour le vérifier», avait auparavant déclaré le général Jean-Valéry Letterman. Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré que tout laisse «à penser qu'il s'agirait d'un acte terroriste». Le parquet de Paris a d'ailleurs ouvert une enquête pour «assassinat en relation avec une entreprise terroriste».

Le maire de Trèbes Eric Ménassi, cité par La Dépêche du midi, annonce que tous les otages ont été libérés et que l'assaillant se trouverait désormais seul avec un policier

dans le supermarché.

La préfecture de l'Aude a annoncé sur Twitter que ce secteur «était interdit», demandant à la population de «faciliter l'accès aux forces de l'ordre».

Le Premier ministre Edouard Philippe évoque une «situation sérieuse».

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a fait un «point de situation en visioconférence» avec les forces de l'ordre. Il se rend sur place.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents