Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

De l'alcool au détergent : la marque « Novichok » est aujourd'hui une marque en pleine expansion utilisée pour des produits russes

Publié par wikistrike.com sur 27 Mai 2018, 08:40am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Insolite - étrange et bêtise humaine

De l'alcool au détergent : la marque « Novichok » est aujourd'hui une marque en pleine expansion utilisée pour des produits russes

De nombreuses entreprises russes enregistrent maintenant des produits sous la marque 'Novichok' - le produit chimique que le Royaume-Uni dit avoir été utilisé pour empoisonner l'ex-espion Sergei Skripal et sa fille Yulia. De l'huile de tournesol aux détergents, 'Novichok' est la nouvelle tendance. 

Le Service fédéral russe de la propriété intellectuelle (Rospatent) a confirmé avoir reçu plusieurs demandes pour le nom Novichok. "Les requêtes concernent l'alcool et les produits non alcoolisés, les produits pharmaceutiques", a déclaré le service à RIA Novosti. 

Le battage autour du 'Novichok' est apparu pour la première fois sur les comptes Twitter et Instagram russes, où les utilisateurs ont téléchargé des photos d'huile de tournesol sous ce nom - avec un logo du KGB sur la bouteille. Le maire de Shikhany - une ville voisine de la région de Saratov - a déclaré que son administration a l'intention de déposer une marque de détergents ménagers avec le nom 'Novichok'. La ville est célèbre pour être l'emplacement du terrain d'essai chimique Shikhansky de l'armée soviétique. 

Divers médias britanniques ont affirmé que le produit chimique, qui a empoisonné les Skripals à Salisbury, en Angleterre en mars dernier, a été mis au point à Shikhany. Dans une interview avec RIA Novosti, le maire de Shikhany, Andrey Tatarinov, a remercié les médias britanniques pour la promotion de la petite ville. "Personne ne nous connaissait avant de commencer cette campagne de publicité". 

Londres a accusé l'Etat russe d'être impliqué dans l'empoisonnement de Skripals, mais Moscou le nie catégoriquement. 

Traduction Sott.net de 
source.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents