Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le témoignage terrifiant d'une surveillante d'un collège de banlieue

Publié par wikistrike.com sur 6 Mai 2018, 11:40am

Catégories : #Social - Société

Le témoignage terrifiant d'une surveillante d'un collège de banlieue

Quand un établissement scolaire devient un lieu de violences et de peur, on ne peut que se révolter devant une telle situation. Un établissement scolaire devrait être un lieu de savoir et de paix : or, dans certaines banlieues, des collèges et des lycées deviennent des territoires perdus de la République. Une surveillante d'un collège de la région parisienne, classé REP témoigne : elle raconte un quotidien fait d'insultes, de violences où règnent la drogue, l'intolérance, une imprégnation religieuse inquiétante. 

Quelles en sont les raisons ? Le tableau que dresse cette surveillante est édifiant :

  • Absence de sanctions car le chef d'établissement juge les conseils de discipline épuisants et inutiles.
  • Laxisme qui conduit à tout accepter : insultes, violences verbales et physiques, drogue...
  • Un discours religieux qui s'introduit dans les établissements scolaires...

Mais, quand les enfants ont tous les droits, comment peut fonctionner l'institution scolaire ? Des lois et des règles de discipline sont indispensables... C'est rendre un bien mauvais service aux élèves que de ne pas leur donner des cadres de vie rigoureux. 

Certains établissements deviennent, ainsi, des lieux de non droit où tout est permis. Comment les enseignants peuvent-ils travailler dans de telles conditions ? Comment peuvent-ils tout simplement survivre ? Certaines enseignantes se rendent au travail, la peur au ventre, redoutant les insultes, les dérapages, la violence verbale et physique. 

Les politiques éloignés des réalités du terrain refusent de voir les problèmes que connaissent de nombreux établissements de banlieue. 

A toutes ces raisons, il faut en ajouter une autre : la culture a été, depuis des années, suspectée, on la jugeait élitiste à tel point qu'on a voulu amoindrir l'enseignement de l'orthographe et de la grammaire, ou encore supprimer le latin et le grec, disciplines pourtant formatrices. Et voilà le résultat de ces démissions : la violence grandissante dans nombre d'établissements scolaires... L'inculture rend les élèves agressifs, elle les prive de la maîtrise du langage qui permet une émancipation, elle les isole du monde et de ses beautés. L'inculture favorise les préjugés sexistes, elle est source d'incompréhension et d'angoisses... 

Source :
 http://www.lepoint.fr/societe/dans-les-tourments-d-un-college-de-banlieue-13-04-2018-2210355_23.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents