Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Sous prétexte d'un coup de balai, twitter censure de nombreux comptes engagés

Publié par wikistrike.com sur 31 Juillet 2018, 12:37pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche, #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

La France est de loin le numéro 1 mondial de la censure sur les réseaux sociaux. En 2014, elle était à l'origine de 87% des demandes de suppression de tweets. Ainsi, il est légitime de se demander si derrière une vaste opération de suppression des comptes suspects ne se cahent pas un fichage des comptes engagés. En deux jours, Twitter a plongé de 28% en bourse. Macron reste au-dessus des 3 millions de followers bien que la plupart n'ait jamais tweeté

La France est de loin le numéro 1 mondial de la censure sur les réseaux sociaux. En 2014, elle était à l'origine de 87% des demandes de suppression de tweets. Ainsi, il est légitime de se demander si derrière une vaste opération de suppression des comptes suspects ne se cahent pas un fichage des comptes engagés. En deux jours, Twitter a plongé de 28% en bourse. Macron reste au-dessus des 3 millions de followers bien que la plupart n'ait jamais tweeté

Ce matin, des milliers d'utilisateurs ont constaté avec effroi que leur compte Twitter avait été bloqué pendant la nuit et qu'ils avaient perdu dans la foulée un grand nombre d'abonnés...

Des dizaines, des centaines, voire des milliers d'abonnés en moins au réveil. De quoi surprendre le fidèle Twitto de bon matin. Ce mardi 31 juillet, c'était la panique sur le réseau, chez nos voisins français notamment. Et l'indignation. 

Censure? Affaire Benalla?
En France, la classe politique, opposition la première, a crié au complot, à l'image de certains représentants des Républicains (LR), de La France insoumise (LFI) ou du Modem, n'hésitant pas à y voir une vague de censure ou carrément les conséquences répressives de l'affaire Benalla.

Non, juste un coup de balai
Or, il n'en est rien. Twitter a tout simplement décidé de faire un peu de ménage et de supprimer les faux comptes, les "bots" (comptes "robots"), les profils douteux et les usurpateurs d'identité, relate France info

La direction a justifié sa démarche sur son blog officiel

"Cette semaine, et partout dans le monde, nous allons retirer ces comptes verrouillés du décompte de vos abonnés. Par conséquent, le nombre de followers affichés sur votre profil peut baisser s'il comporte des comptes verrouillés", peut-on y lire

Même chose pour les comptes verrouillés: il s'agit d'une mesure de sécurité. 

"Si nous détectons des changements soudains dans le comportement d'un compte, nous pouvons verrouiller le compte et contacter le propriétaire pour confirmer qu'il en a toujours le contrôle."

Ce "nettoyage de printemps" a récemment coûté 400.000 followers à Barack Obama et 100.000 à Donald Trump. Ce matin, c'était manifestement au tour de la France...

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents