Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Notre Dame : Un journaliste américain du « Time » évoque un « incendie volontaire » citant une source intérieure à la cathédrale

Publié par wikistrike.com sur 16 Avril 2019, 22:03pm

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Notre Dame : Un journaliste américain du « Time » évoque un « incendie volontaire » citant une source intérieure à la cathédrale

La destruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dont les travaux de reconstruction pourraient prendre plusieurs décennies, est-elle accidentelle ? C’est en tout cas la piste privilégiée par le gouvernement français.

Il n’en demeure pas moins que des témoignages jettent le trouble. Ainsi, un journaliste américain du très sérieux magazine mondialement renommé « Time » de citer une source personnelle en la personne d’un jésuite travaillant à la cathédrale. Pour celui-ci, aucun doute, l’incendie est « volontaire ».

« Un ami jésuite à Paris qui travaille à Notre Dame m’a dit que le personnel de la cathédrale dit que le feu a été mis intentionnellement. »

 

 

TIME columnist Christopher J. Hale @chrisjollyhale tweeted, “A Jesuit friend in Paris who works in told me cathedral staff said the fire was intentionally set.” and then he deleted the tweet after a few minutes. ||

 

D’autres témoignages remettent en cause l’aplomb qu’affiche le gouvernement sur la nature accidentelle du sinistre. (Voir en bas de l'article)

 

Pendant un temps, les médias d’état français ont eux-mêmes évoqué deux départs de feu.

 

 

Des questions, d’ordre technique, commencent à être posées et ne laissent pas d’interroger.

 

 

Précision : les travaux de restauration proprement dits n’avaient pas encore débuté, seuls les échafaudages étaient en cours de montage. Aucune soudure et pas de point chaud possible, donc (source architecte en chef des , François Chatillon).

 

Plusieurs hommes politiques ont demandé une enquête approfondie pour déterminer l’origine exacte de l’incendie.

 

Source

 

A écouter aussi: 

L’ancien ingénieur chef de Notre-Dame sur la thèse de l’accident : « Du vieux chêne, il faut beaucoup du petit bois pour le faire brûler ». Benjamin Mouton, l'ancien architecte en chef de Notre-Dame, est très dubitatif devant l'incendie de la cathédrale à Paris...

Notre Dame : Un journaliste américain du « Time » évoque un « incendie volontaire » citant une source intérieure à la cathédrale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents