Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des médecins ont prévenu le ministère britannique de l’Intérieur de la mort possible de Assange en prison

Publié par wikistrike.com sur 26 Novembre 2019, 09:06am

Catégories : #Politique internationale

Des médecins ont prévenu le ministère britannique de l’Intérieur de la mort possible de Assange en prison

Ce 25 novembre a été annoncé sur Sky News l’envoi d’une lettre au ministre de l’Intérieur britannique, Priti Patel par un groupe de médecins dans laquelle ils l’avertissent que le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, pourrait mourir en prison s’il ne recevait pas immédiatement une aide médicale.

Julian Assange pourrait mourir en prison sans traitement médical urgent, selon une lettre ouverte signée par plus de 60 médecins qui disent que le fondateur de WikiLeaks souffre de problèmes physiques et psychologiques, notamment de dépression.

Des médecins britanniques, européens, australiens et sri-lankais ont exprimé avoir de « graves inquiétudes » quant à la possibilité de de voir Julian Assange pouvoir être jugé du fait de son état mental et physique, dans une lettre adressée au ministre de l’Intérieur britannique, Priti Patel.

Julian Assange, âgé de 48 ans, est actuellement incarcéré à la prison de Belmarsh, dans le sud-est de Londres. Il fait face à 18 accusations, notamment d’avoir conspiré par piratage d’un ordinateur classifié du Pentagone. Les médecins demandent à ce que Julian Assange soit transféré dans un hôpital universitaire où son état de santé pourra être évalué et traité par une équipe médicale.

La lettre, qui a été distribuée par WikiLeaks, indique :

« D’un point de vue médical, les preuves actuellement disponibles nous inquiètent sérieusement sur l’aptitude de Julian Assange à pouvoir subir son procès en février 2020 ».

« Plus important encore, nous sommes d’avis que Julian Assange doit se soumettre à une expertise médicale urgente pour déterminer son état de santé physique et psychologique. Tout traitement médical indiqué doit être administré dans un hôpital universitaire (établissements de soins tertiaires) correctement équipé et doté d’un personnel compétent ».

Les médecins exigent que le journaliste d’investigation soit transféré dans un hôpital universitaire où il sera placé sous la surveillance de médecins. Ils craignent fort que la santé de Julian Assange ne lui permette pas de subir son procès en février 2020. Selon les médecins, si ce dernier ne reçoit pas de soins médicaux à temps, il pourrait mourir en prison.

Le 28 septembre, l’avocat d’Assange, Carlos Poveda, a déclaré que le fondateur de WikiLeaks était toujours complètement isolé et souffrait de graves problèmes de santé. Le 30 septembre, John Shipton, le père d’Assange, a déclaré que son fils avait énormément perdu du poids et avait été « torturé de toutes les manières possibles » à la prison britannique de Belmarsh.

Depuis 2012 jusqu’au mois d’avril 2019, Julian Assange se cachait à l’ambassade d’Équateur à Londres après avoir été accusé de harcèlement sexuel et de viol en Suède et aussi face à la menace d’être extradé vers les États-Unis. Le 11 avril, la mission diplomatique équatorienne a livré Julian Assange aux autorités britanniques. Il a ensuite été emprisonné pour violation des conditions de la libération sous caution alors qu’il devait être libéré en septembre dernier.

En juin dernier, le ministère de la Justice des États-Unis a envoyé une demande d’extradition du journaliste à Londres. Les arguments en faveur de l’expulsion doivent être soumis avant le 14 décembre et les objections à cette demande d’extradition doivent être soumises  jusqu’au 22 janvier 2020. Les audiences auront lieu après le 24 février 2020.

Le 19 novembre dernier la justice suédoise a déclaré  que Julian Assange n’est plus poursuivi pour viol : « Tous les actes d’enquête ont été épuisés sans apporter les preuves requises pour une condamnation« .

source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=news&action=view&id=1242

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents