Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

«Evasion fiscale» ? Amazon aurait dissimulé 57% de son chiffre d'affaires réalisé en France

Publié par wikistrike.com sur 24 Novembre 2019, 16:21pm

Catégories : #Economie

Frederic Duval, directeur d'Amazon France, effectue une visite de presse au centre de traitement des commandes Amazon à Bretigny-sur-Orge (Essone), près de Paris, le 22 octobre 2019.

Frederic Duval, directeur d'Amazon France, effectue une visite de presse au centre de traitement des commandes Amazon à Bretigny-sur-Orge (Essone), près de Paris, le 22 octobre 2019.

Attac France, les Amis de la Terre et l’Union syndicale Solidaires affirment qu’Amazon aurait dissimulé 57 % de son chiffre d’affaires en France, et prévoient de perturber le Black Friday

Amazon dissimulerait 57 % de son chiffre d'affaires réalisé en France pour pratiquer de pratiquer une évasion fiscale massive en déplaçant une grande partie de ses bénéfices vers l'étranger.

À quelques jours de l'opération commerciale du Black Friday, les associations Attac France, les Amis de la Terre et l'Union syndicale Solidaires dénoncent dans un rapport publié ce dimancpohe l'impunité fiscale, sociale et environnementale dont jouit Amazon dans le monde et en particulier en France.

Et elles prévoient des « dizaines d'actions » pour le Black Friday, afin de transformer cette journée en « journée noire pour Amazon ».

Il y a quelques jours, Mounir Mahjoubi, l'ancien secrétaire d'Etat au numérique estimait que la plateforme d'e-commerce aurait détruit 7 900 emplois en France en 2018 dans les grandes surfaces, le commerce de proximité…

Un système pour échapper à l'impôt

Cette fois-ci, ces associations détricotent le système mis en place par le géant américain pour échapper à l'impôt.

« À partir d'août 2015, Amazon a créé des filiales dans les différents pays d'Europe, explique le rapport. En France, par exemple, la multinationale continuait à facturer les trois quarts de ses services depuis d'autres pays sur l'exercice 2015 et la moitié en 2017 selon des estimations. Comme si cela ne suffisait pas, la filiale française payait des sommes colossales pour utiliser la marque détenue par une filiale luxembourgeoise ».

Autrement dit, selon ces associations, Amazon se facturait ses propres services pour diminuer son résultat sur le sol français. « Concrètement, en 2016, Amazon déclarait un chiffre d'affaires de 21,6 milliards d'euros en Europe, pour un impôt sur les sociétés de seulement… 16,5 millions d'euros », poursuit le rapport.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents