Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Crise en Libye: L'Algérie en mode panique réunit en urgence son Haut Conseil de Sécurité

Publié par wikistrike.com sur 28 Décembre 2019, 08:58am

Catégories : #Politique internationale

Crise en Libye: L'Algérie en mode panique réunit en urgence son Haut Conseil de Sécurité

L’Algérie vient de réunir son Haut Conseil de Sécurité pour la première fois depuis 2013 pour répondre à l’accumulation des menaces en Libye et l’effondrement sécuritaire au Sahel.

L’ordre du jour réel de cette réunion n’a pas été divulgué et fait probablement l’objet du secret défense. Officiellement, un communiqué de la présidence algérienne fait état d’un « examen de la situation dans la région [environnement géopolitique ndlr], » notamment au niveau des frontières avec la Libye et le Mali ».

Le même communiqué officiel précise qu’à la lumière de l’examen de la situation posée par l’émergence des menaces en Libye et au Sahel il « a décidé d’une batterie de mesures à prendre pour la protection de des frontières et du territoire national et la redynamisation du rôle de l’Algérie au plan international, particulièrement en ce qui concerne ces deux dossiers, et de manière générale dans le Sahel, la région saharienne et l’Afrique ».

Le nouveau Chef d’état-major des Armées, le général-major Said Chengriha, est connu pour sa discipline de fer et son obsession pour la stratégie militaire. C’est lui qui a déployé plus de 80 000 hommes pour la sécurisation des frontières de l’Algérie avec la Libye et le Mali.

La Tunisie a fortement démenti hier, des informations parues au lendemain de la visite surprise du président turc Tayep Reçep Erdogan à Tunis, faisant état de sa volonté à joindre une quelconque alliance militaire dans la région. La visite d’Erdogan en Tunisie a suscité une très vive polémique dans ce pays.

En Turquie, le président turc Tayep Reçep Erdogan a évoqué l’héritage de Mustapha Kemal Atatürk et celui des Ottomans pour justifier une intervention militaire en Libye.

Mustapha Kemal Atatürk fut déployé à Derna en Libye en 1911 lors de la guerre entre le Royaume d’Italie et l’empire Ottoman avant d’être muté dans les Balkans. Il fut blessé à l’œil en Cyrénaïque lors d’une confrontation avec les forces italiennes. Certains historiens soupçonnent Atatürk d’avoir délibérément saboté le dispositif militaire Ottoman en Libye avant de l’offrir aux italiens dans le cadre d’une stratégie d’affaiblissement de ce qui restait de l’Etat Ottoman.

 

 

source:https://strategika51.org/2019/12/27/crise-en-libye-lalgerie-reunit-en-urgence-son-haut-conseil-de-securite/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents