Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Etait-ce volontaire ? Des monticules de pavés ont été enlevés des champs-Elysées grâce à la vigilance des internautes

Publié par wikistrike.com sur 5 Décembre 2019, 10:05am

Catégories : #Politique intérieure, #Social - Société

Etait-ce volontaire ? Des monticules de pavés ont été enlevés des champs-Elysées grâce à la vigilance des internautes

Il est important de savoir si les pavés auraient été enlevés sans la vigilance des internautes, auquel cas, la Préfecture et la Mairie de Paris auraient été complices des violences, si débordements. (WikiStrike)

 

À la veille de la grève du 5 décembre, des monticules de pavés ont été aperçus par des internautes sur les Champs-Élysées. «Il semblerait que tout soit en place», plaisantent ces derniers, faisant allusion au fait que les autorités les auraient mis en place pour d’éventuels casseurs. Les pavés ont été remballés mardi soir.

Plusieurs photos et vidéos d’éléments de chantier sur les Champs-Élysées à Paris ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux le 4 décembre, un jour seulement avant les manifestations prévues contre la réforme de retraites.

Pour plaisanter, des internautes ont supposé que les autorités auraient délibérément fait installer des monticules de pavés pour «armer» les manifestants.

 

Commentaires des autorités parisiennes

Contactée par LCI, la préfecture de police a affirmé avoir été informée de la situation le 4 décembre et en avoir par la suite mis au courant la mairie.

Nous avons «demandé une réquisition d'évacuation pour tout ce qui est utilisé parfois pour servir de projectiles et d'armes», a confirmé Didier Lallement lors d'une conférence de presse. Le préfet a demandé à la Ville de Paris de s’en occuper. Cette dernière, à son tour, en a chargé l’entreprise responsable des traversées piétonnes.

«La Ville a demandé à l’entreprise responsable de faire le nécessaire avant la manifestation de demain pour enlever les pavés et tous les éléments qui pourraient servir de projectiles et sécuriser le barriérage des zones dépavées.»

La préfecture de police a en outre tenu à indiquer que la célèbre avenue parisienne ne faisait pas partie du parcours de la manifestation.

​Des journalistes de LCI disent s’être rendus sur les Champs-Élysées dans la soirée du 4 décembre. Selon eux, les pavés ont été remballés. Les barrières, quant à elles, étaient toujours sur place.

 

Lu ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents