Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Macron pose tout sourire devant un T Shirt LBD 2020, l’arme qui a éborgné au moins 25 français

Publié par wikistrike.com sur 31 Janvier 2020, 09:37am

Catégories : #Politique intérieure

Macron pose tout sourire devant un T Shirt LBD 2020, l’arme qui a éborgné au moins 25 français

Comment le président a-t-il pu en arrivé à un tel point de cynisme ?

Une photo qui ne passe pas. Les syndicats policiers et l'opposition sont vent debout contre Emmanuel Macron depuis la publication jeudi d'un cliché montrant le chef de l'Etat poser avec un t-shirt dénonçant les violences policières au côté du dessinateur Jul, au festival BD d'Angoulême.

Le vêtement de la discorde représente un Fauve (comme les récompenses attribuées à Angoulême) éborgné. En dessous, on peut lire l'inscription "LBD 2020", référence au lanceur de balles de défense (LBD) et à l'acronyme choisi pour l'année de la BD (BD 2020).

Le cliché a immédiatement enflammé la Toile. Et fait réagir l'opposition. De droite: «un outil de propagande antipolice qui n'a rien à faire entre les mains du Président de la République», selon le député LR Eric Ciotti. Comme de gauche : «le président banalise les violences policières», d'après le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

Deux des principaux syndicats de policiers se sont insurgés auprès de l'AFP. «C'est scandaleux», a réagi Yves Lefebvre, secrétaire général de l'Unité-SGP-FO. Fabien Vanhemelryck, secrétaire général d'Alliance, a qualifié l'épisode de «pire signal dans le contexte actuel de chaos».

Jul a précisé à cette occasion avoir eu «une longue conversation sur le sujet des violences policières» avec le président. Interrogé un peu plus tard par la presse, Emmanuel Macron a dit qu'il «récusait le terme de violences policières», assurant que «la violence est d'abord dans la société».

«Néanmoins de là où je suis je dois défendre la créativité, la liberté d'expression, y compris l'insolence et y compris la création d'artistes qui disent des choses (...) avec lesquelles je ne suis pas en accord», a-t-il ajouté.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents