Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Irak – Lancement de la plus grande offensive contre Daech, avec avions et batteries antiaériennes

Publié par wikistrike.com sur 13 Février 2020, 10:25am

Catégories : #Politique internationale, #Religion - pensées

Irak – Lancement de la plus grande offensive contre Daech, avec avions et batteries antiaériennes

Les forces irakiennes ont lancé la plus importante offensive contre Daech dans la province d’Al-Anbar, sans précédent depuis l’invasion américaine en 2003, a révélé le site web francophone de la télévision iranienne Press TV.

Baptisée Abtal al-Irak (Les héros d’Irak), elle est menée sur 5 axes, avec la participation des unités de l’armée irakienne et des unités de mobilisation populaire du Hachd al-Chaabi.

« Cette opération est destinée à perquisitionner et nettoyer la province d’Al-Anbar et les régions qui l’entourent jusqu’aux frontières irakiennes avec la Syrie et la Jordanie », a précisé le communiqué des forces armées irakiennes

En plus du commandement du Hachd, sont impliqués trois autres commandements des forces militaires nationales irakiennes. À savoir le commandement des gardes-frontières d’Al-Anbar, celui des opérations de Bagdad et le commandement des forces terrestres.

Comme l’indique le communiqué, rapporté par le site de la télévision iranienne arabophone al-Alam, les forces armées auront recours à la force aérienne irakienne. « Des batteries de missiles sophistiqués seront déployées pour la première fois pour défendre l’espace aérien irakien », a-t-il signalé.

On ne sait de quel type de batteries il s’agit : des S-300 ou S-400 made in Russia ou des HQ-9 de fabrication chinoise vue que les autorités irakiennes ont mené ces dernières semaines des négociations en ce sens.

L’offensive s’étendra sur une zone de 26238 kilomètres carrés, soit jusqu’aux portails de la base Aïn al-Asad par l’est et aux confins de l’Arabie Saoudite par l’Ouest.

Quelques heures avant le début de l’opération, le gouverneur de la province d’al-Anbar a dénoncé le régime de Riyad pour ses tergiversations à rouvrir Arar, le point de passage entre l’Arabie Saoudite et l’Irak. Ali Farhan al-Dulaimi a souligné que ce refus faisait « le lit de Daech qui a détruit jusqu’ici la province à plus de 80% ».

La frontière saoudo-irakienne est fermée depuis plus d’une trentaine d’années ; et les relations entre l’Arabie Saoudite et l’Irak ne cessent de connaître des hauts et des bas à la suite notamment de l’invasion du Koweït par l’Irak.

source : http://french.almanar.com.lb/1644128

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents