Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les lucioles pourraient bien s’éteindre pour de bon à cause de l’Homme (encore nous)

Publié par wikistrike.com sur 9 Février 2020, 11:02am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les lucioles pourraient bien s’éteindre pour de bon à cause de l’Homme (encore nous)

Considérées comme un trésor national au Japon et emblème de deux États américains, les lucioles sont plus que jamais menacées par les activités d’origine humaine, selon cette nouvelle étude américaine.

LA PERTE D’HABITAT COMME CAUSE PRINCIPALE DU DÉCLIN DES LUCIOLES

On dénombre actuellement plus de 2 000 espèces différentes de lucioles à travers le monde. Mais comme le montrent ces travaux présentés dans la revue Bioscience, les activités d’origine humaine menacent plus que jamais leur pérennité. Dans le cadre de cette étude réalisée pour le compte de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), Sara Lewis, biologiste à l’université Tufts, et ses collègues ont interrogé des écologistes et des spécialistes des lucioles afin de pouvoir établir les principaux facteurs entraînant leur déclin.

« Nous leur avons essentiellement demandé ce qu’ils considéraient personnellement comme les plus importantes menaces pesant sur les lucioles dans leur zone géographique », explique Lewis. « La perte d’habitat est arrivée en tête de cette liste, suivie de la pollution lumineuse et de l’utilisation des pesticides. »

La perte d’habitat s’avère particulièrement importante pour les espèces endémiques de Malaisie, comme le Pteroptyx tener, dont les somptueuses « chorégraphies lumineuses » synchronisées ne peuvent être observées que dans les mangroves (voir vidéo ci-dessous). Un constat allant dans le sens de précédentes recherches, qui avaient mis en cause la transformation de ces marécages côtiers en fermes d’élevage de crevettes ou en plantations de palmiers à huile dans l’important déclin des populations de lucioles.

UNE CAPACITÉ DE REPRODUCTION RÉDUITE ET UNE MORTALITÉ ÉLEVÉE À CAUSE DE LA POLLUTION LUMINEUSE ET DES PESTICIDES

Le fait que la pollution lumineuse se classe en seconde position n’a pas été une surprise pour les chercheurs. « Le flash lumineux constitue un élément important de leur parade nuptiale », explique Sara Lewis. « Par conséquent, toute pollution lumineuse empêchant ce flash lumineux d’être vu par les autres lucioles impacte leur capacité à se reproduire. » Pour les spécialistes d’Asie de l’Est et d’Amérique du Sud, ce problème représente même la principale menace pour les lucioles évoluant dans ces zones géographiques.

Enfin, la présence des insecticides/pesticides en troisième position sur la liste des principales menaces pesant sur les lucioles fait également sens, étant donné que les grandes quantités de pesticides pulvérisés sur les cultures pénètrent les sols sur lesquels ces créatures ailées passent la majeure partie de leur vie et à l’intérieur desquels elles enfouissent leurs larves.

Bien que les scientifiques estiment que d’autres recherches seront nécessaires afin de dresser une liste précise des espèces de lucioles les plus menacées, ils espèrent que ces nouveaux travaux contribueront à « créer une dynamique » à l’échelle internationale afin de préserver ces créatures scintillantes. Selon Sara Lewis, si rien n’est fait rapidement, avoir la chance d’observer des lucioles relèvera bientôt du miracle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents