Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les matières fécales des patients testées positives pour le coronavirus

Publié par wikistrike.com sur 1 Février 2020, 21:03pm

Catégories : #Social - Société, #Science - technologie - web - recherche

Les matières fécales des patients testées positives pour le coronavirus

Les scientifiques ont découvert que des échantillons fécaux de patients infectés par le nouveau coronavirus ont également été testés positifs pour le virus, ce qui signifie qu'il est fort possible que le virus puisse exister et se propager à travers des matières fécales contaminées, a déclaré le Third People's Hospital de Shenzhen, dans un communiqué mis en ligne ce samedi.

 

Le virus a également été détecté dans les selles molles du premier patient infecté aux États-Unis, selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

 

Cette découverte pourrait fournir le lien manquant sur la façon dont le virus a pu se propager  de l’animal à l’homme.

 

Au début de l'épidémie, les scientifiques ont présumé que le nouveau virus se propageait principalement par le biais de gouttelettes émises par la toux ou l'éternuement d'une personne infectée.

 

Les chercheurs de l'hôpital ont déclaré qu'ils poursuivaient leurs recherches sur cette révélation en isolant les virus des selles. Ils ont également exhorté le public à prêter attention à l'hygiène personnelle en plus de porter un masque facial et de se laver les mains à titre préventif.

 

Selon une étude réalisée en 2003 par le ministère danois de l'environnement, plus de 130 types différents de virus pathogènes sont excrétés dans les excréments humains. Des enquêtes sur la faune menées par EcoHealth Alliance en Chine et dans d'autres parties du monde ont révélé que les animaux extrudant les coronavirus à travers les excréments étaient un phénomène courant.

 

De nombreux coronavirus émergents sont connus sous le nom de virus pneumo-entériques, ce qui signifie qu'ils peuvent se développer dans les systèmes respiratoire et gastro-intestinal.

 

En 2003, entre 10 et 20 % des patients atteints du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) ont signalé une diarrhée. Les médecins ont également signalé la diarrhée comme l'un des symptômes de l'épidémie de coronavirus en Chine.

 

Joseph Kirchner pour WikiStrike

Version chinoise ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents