Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un ancien opérateur de drone américain se souvient d’avoir lancé un missile sur des enfants afghans et affirme que l’armée est « pire que les nazis »

Publié par wikistrike.com sur 9 Février 2020, 10:50am

Catégories : #Politique internationale

Un ancien opérateur de drone américain s’élève contre les atrocités qu’il dit avoir été forcé d’infliger pendant son service militaire et déclare que l’armée américaine est « pire que les nazis ».

Brandon Bryant a été enrôlé dans l’armée de l’air américaine pendant six ans. Pendant son service militaire, il a utilisé des drones Predator, tirant à distance des missiles sur des cibles situées à plus de 15000 km de la petite pièce où il travaillait, près de Las Vegas, dans le Nevada.

Bryant dit avoir atteint son point de rupture avec l’armée américaine après avoir tué un enfant en Afghanistan que ses supérieurs lui avaient dit être « un chien ». M. Bryant se souvient de ce moment : Après avoir tiré un missile Hellfire sur un bâtiment contenant sa cible, il a vu un enfant sortir du bâtiment juste au moment où le missile a frappé. Lorsqu’il a alerté ses supérieurs sur la situation après avoir visionné la cassette, on lui a dit « c’était un putain de chien, laisse tomber».

Suite à cet incident, M. Bryant a quitté l’armée et a commencé à s’exprimer contre le programme de drones.

Pendant son temps dans l’armée de l’air, M. Bryant estime qu’il a contribué directement à la mort de 13 personnes et dit que son escadron a tiré sur 1 626 cibles, dont des femmes et des enfants. Il dit qu’il a souffert de stress post-traumatique.

Bryant dit avoir vu l’homme qu’il visait saigner des jambes et avoir vu son corps refroidir sur son écran d’imagerie thermique.

« La fumée se dissipe, et il y a des morceaux des deux types autour du cratère. Et il y a ce type là-bas, et il lui manque la jambe droite au-dessus du genou. Il le tient, et il se roule, et le sang jaillit de sa jambe… Il a mis longtemps à mourir. Je l’ai juste regardé », a déclaré M. Bryant dans une interview avec GQ.

« Cette image à l’écran est toujours dans ma tête. Chaque fois que j’y pense, ça me fait encore mal », a déclaré M. Bryant. « Quand j’ai appuyé sur la gâchette, j’ai su que c’était mal. Quand le missile a frappé, j’ai su dans mon âme que j’étais devenu un meurtrier ».

D’autres aviateurs de l’escadron de M. Bryant ont fêté son premier meurtre, en disant « Bryant a vécu son dépucelage ».

Bryant a été enrôlé de 2006 à 2011, travaillant comme opérateur de capteur, qui aide à diriger les missiles vers leurs cibles.

Lors d’une conversation avec Roots Action Network, M. Bryant s’est souvenu d’un cas où, au début de son enrôlement, on lui a montré, ainsi qu’à ses collègues opérateurs de drones, un montage vidéo de frappes de drones, après quoi on leur a dit que leur travail consistait à « tuer des gens et casser des choses ».

« Cela allait à l’encontre de tout ce que j’avais appris sur l’honneur, la justice et la formation. C’était terrifiant de voir à quel point les gens étaient méprisants à l’égard de toute cette affaire. Nous étions en sécurité aux États-Unis et ceux qui étaient là-bas ne l’étaient pas. C’est tout à notre avantage. Mais ce n’est pas comme ça que ça se passe », a déclaré M. Bryant.

Bryant a déclaré que malgré ses doutes sur le programme, ses supérieurs ont utilisé des mesures punitives et des moqueries pour le maintenir dans le droit chemin.

« Cela m’a brisé l’esprit. Cela allait à l’encontre de tout ce que j’ai appris sur le fait d’être un guerrier, de se tenir à des normes plus élevées. Mes supérieurs me malmenaient psychologiquement et se moquaient de moi pour me maintenir dans le droit chemin. Ils m’ont pris mon temps libre et m’ont forcé à m’asseoir sur un siège ou à être jugé en vertu de l’UCMJ (Uniform Code of Military Justice) pour désobéissance aux ordres », a déclaré M. Bryant. « Dans un sens, c’était ma prison. J’ai profité de mon temps de service pour apprendre et réfléchir. Et donc je détiens maintenant la clé de tout l’appareil. Mais je ne sais pas quoi en faire ».

Il a déclaré que l’armée américaine est « pire que les nazis » parce que « nous devrions mieux savoir ».

Bryant a déclaré que lui et sa famille avaient été menacés pour s’être élevés contre le programme de drones et qu’il avait perdu des amis et avait été séparé des autres membres de sa famille à cause de sa dénonciation.

En fin de compte, M. Bryant souhaite que le public comprenne l’effet déshumanisant du programme de drones sur les opérateurs et les personnes visées.

« Je voudrais que les gens sachent, au-delà de son existence, les conséquences qu’il a sur nous en tant qu’espèce en nous accordant le pouvoir en quelque chose de si facilement destructeur. Chaque fois que nous nous approchons de cette limite, nous devrions être conscients de son impact sur nous », a déclaré M. Bryant.

source : https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-military-drone-nazis-brandon-bryant-a9324011.html

Traduction « La Stratégie Ender ? » par VD pour le Grand Soir

via https://www.legrandsoir.info/un-ancien-operateur-de-drone-americain-se-souvient-d-avoir-lance-un-missile-sur-des-enfants-afghans-et-affirme-que-l-armee-est.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents