Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La sonde OSIRIS-REx de la NASA a réussi à prélever un échantillon de la surface de l’astéroïde Bennu (Vidéo)

Publié par wikistrike.com sur 24 Octobre 2020, 10:15am

Catégories : #Astronomie - Espace, #Science - technologie - web - recherche

La sonde OSIRIS-REx de la NASA a réussi à prélever un échantillon de la surface de l’astéroïde Bennu (Vidéo)

Tout d’abord, le Guru est désolé, mais il n’a pas pu être présent hier, comme il avait indiqué dans son précédent article sur le sujet, pour vous décrire à chaud la phase de la mission de la NASA visant à faire atterrir une sonde spatiale sur l’astéroïde Bennu qui a été une réussite. Rattrapons cette absence…

Image d’entête : issue d’une animation représentant l’événement de collecte d’échantillons par la sonde OSIRIS-REx. (NASA)

La sonde OSIRIS-REx a donc achevé avec succès son atterrissage/ son poser-décollé  dans la nuit de mardi à mercredi dernier, le message de confirmation ayant atteint le contrôle au sol 18 minutes après l’événement (en raison des distances à parcourir). Dans l’ensemble, la sonde a prélevé les échantillons qu’elle devait obtenir, bien que nous ne sachions pas exactement quelle quantité de matière elle a récupérée. Nous en aurons une idée approximative dans quelques jours, et nous en serons sûrs une fois qu’elle aura parcouru les 130 millions de kilomètres qui le séparent de son lieu d’origine, en 2023.

Selon Dante Lauretta, responsable de la recherche pour la mission, lors de la diffusion en direct de l’opération par la NASA :

Transcendantal. Je n’arrive pas à croire que nous ayons réussi. Le vaisseau spatial a fait tout ce qu’il était censé faire.

 

 

Bien qu’elle ne se soit posée sur l’astéroïde que quelques secondes, l’équipe est confiante que la sonde a réussi à collecter les échantillons dont ils ont besoin. L’équipe attend maintenant de voir si l’échantillon collecté est assez important, elle visait au moins 60 grammes de matière.

La zone de l’atterrissage. (NASA/ Goddard/ Université de l’Arizona)

OSIRIS REX Touch and Go 2 20

Mais pourquoi se donner tant de mal pour obtenir une poignée de graviers spatiale ? Et bien, pour commencer, il y a une réelle possibilité que Bennu s’écrase sur Terre au cours du siècle prochain. Il a également été figé/ gelé dans le temps depuis les premiers jours de l’Univers, donc l’étude de sa nature et de sa composition chimique peut nous aider à avoir une meilleure idée de la façon dont les planètes se sont formées, et peut-être même des informations sur les origines de la vie.

D’un point de vue plus pratique, Bennu servira d’étude de cas pour les futurs voyages dans l’espace. De tels projets devront s’arrêter aux astéroïdes et les exploiter pour trouver des ressources vitales telles que l’eau, qui peut être divisée en oxygène pour alimenter l’équipage et en hydrogène pour alimenter les moteurs. Bennu pourrait nous aider à mieux comprendre quels sont les astéroïdes à surveiller à l’avenir.

Selon Lauretta en septembre :

Bennu est l’un des astéroïdes les plus dangereux, avec une chance non négligeable d’impacter la Terre à un moment donné au cours du 22e siècle.

Une partie de notre enquête scientifique consiste à comprendre sa trajectoire orbitale, à affiner la probabilité d’impact et à documenter ses propriétés physiques et chimiques afin que les générations futures puissent développer une mission d’atténuation de l’impact, si cela s’avère nécessaire.

Si tout se termine bien, OSIRIS-REx sera la toute première mission à ramener des échantillons de roche de la naissance du système solaire, ce qui donnera aux chercheurs la possibilité de poser (et de répondre, espérons-le) des questions totalement nouvelles sur l’origine de la Terre et de ses voisines.

Vous pouvez voir ou revoir la retransmission en direct de l’atterrissage :

 

Sur le site de la NASA : OSIRIS-REx TAGs Surface of Asteroid Bennu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents