Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

«Un groupe d'islamistes turcs fanatiques» s’introduit dans une église de Vienne en criant «Allahu Akbar»

Publié par wikistrike.com sur 31 Octobre 2020, 08:48am

Catégories : #Religion - pensées, #Social - Société

«Un groupe d'islamistes turcs fanatiques» s’introduit dans une église de Vienne en criant «Allahu Akbar»

Une cinquantaine d’individus d’origine turque ont fait intrusion le 29 octobre dans l'église catholique Saint-Antoine de Padoue à Vienne, rapporte le journal Kurier en se référant à la police. Ils ont crié «Allahu Akbak», ont donné des coups de pied aux bancs de la nef et au confessionnal.

Jeudi soir, l'église catholique Saint-Antoine de Padoue à Vienne a été victime de l’intrusion d’un groupe d’hommes d’origine turque, relate le journal Kurier se référant à la police.

Selon le média, le 29 octobre au soir, une cinquantaine d’individus d’origine turque se sont introduits à l’intérieur de l’édifice.

Ils ont crié «Allahu Akbar», ont donné des coups de pied aux bancs de la nef et au confessionnal.

Le recteur adjoint a appelé la police, mais les voyous ont fui avant l’arrivée des agents. Cependant, selon les forces de l'ordre, l’intrusion a été filmée.

Réaction des autorités

L'autorité chargée de la protection de la Constitution a estimé qu'il s’agissait d’un groupe d'islamistes turcs fanatiques qui attirait l’attention de la police depuis plusieurs mois dans la région. Les forces de l’ordre ont réussi à identifier 10 de ces personnes, déjà impliquées dans divers cas de violation de l'ordre public.

Le ministre autrichien de l'Intérieur, Karl Nehammer, a condamné l'incident et a annoncé que des mesures seraient prises, selon le média.

Manifestations contre la France

L’incident s’est produit dans le contexte de la colère du monde musulman contre la France au sujet des caricatures de Mahomet.Les protestations ont éclaté après les déclarations d'Emmanuel Macron défendant ces caricatures dans le cadre de la liberté d'expression à la suite de la décapitation de Samuel Paty.

À Dijon, des dizaines de manifestants pro-Turcs ont par exemple défilé en criant «Allahu Akbar» le 29 octobre au soir.

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents