Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vaccin, covid- EPHAD: Nos vieux qu'on laisse crever depuis longtemps seront prioritaires

Publié par wikistrike.com sur 30 Novembre 2020, 20:01pm

Catégories : #Santé - psychologie

Vaccin, covid- EPHAD: Nos vieux qu'on laisse crever depuis longtemps seront prioritaires

Alors que la stratégie vaccinale française doit être présentée cette semaine par le gouvernement, la Haute Autorité de santé (HAS) a émis ce lundi son avis sur quels devraient être « les publics cibles » à vacciner en priorité. Pour cette future campagne, l’autorité sanitaire définit « cinq phases progressives ». Favorable à une vaccination volontaire, elle rappelle que prioriser est nécessaire pour diminuer les hospitalisations et les décès tout en préservant le système de santé. Deux critères principaux ont donc été pris en compte pour établir cette priorisation : l’existence d’un facteur de risque individuel de développer une forme grave de la maladie et l’exposition accrue au virus. Le passage d’une phase à une autre se fera en fonction de la disponibilité des doses.

 

Première phase : compte tenu du nombre limité de doses qui seront disponibles au démarrage de la campagne de vaccination, la HAS recommande de vacciner « en priorité des priorités » les personnes âgées résidant en Ehpad ou tout autre hébergement collectif car ils représentent « un tiers des décès ». Les personnes âgées qui ont déjà été malades pourront-elles aussi être vaccinées en priorité ? La question n’est pas tranchée. La HAS recommande aussi de commencer à vacciner dans cette première phase les professionnels du secteur de la santé exerçant dans les établissements accueillant des personnes âgées présentant eux-mêmes un risque accru de forme grave/de décès. Elle consistera à vacciner un peu moins d’un million de personnes.

Deuxième phase : « Dès lors qu’un nombre plus important de doses sera disponible - la HAS recommande de vacciner les personnes ayant plus de 75 ans, puis les personnes de 65 à 74 ans ayant une comorbidité, puis les autres personnes de 65-74 ans. » Seront ensuite vaccinés les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social âgés de 50 ans et plus et/ou présentant une ou plusieurs comorbidités. Cela représente environ 15 millions de personnes.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents