Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le "Hold up" de l'AFP : "debunk" de leur "debunk"

Publié par wikistrike.com sur 3 Décembre 2020, 16:01pm

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

Le "Hold up" de l'AFP : "debunk" de leur "debunk"

C'est le documentaire dont tout le monde parle : "Hold Up", de Pierre Barnérias et Christophe Cossé. Sorti le 11 novembre, il a eu l'effet d'une bombe complotiste, y compris dans les services de vérification des différents médias français. Toujours enclins à distiller une vérité implacable et inattaquable, ces débunkers sont-ils néanmoins si rigoureux dans leur manière de vérifier l'info ? Pourraient-ils être tout autant coupables que ceux qu'ils cherchent à épingler ?

Préambule :
Avant toute chose, il convient de préciser que ce papier n'a ni vocation à encenser ni à dénoncer Hold Up. Ce texte ne vise pas non plus à faire la critique du film.

 
 
 
 
close
volume_off
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

La condamnation unanime de la presse envers ce documentaire fut telle, qu'il est apparu intéressant de se pencher sur la manière avec laquelle les différents services de vérification des grands médias français ont choisi d'argumenter pour remettre en cause les informations présentes dans ce film.

Il est toujours fascinant de constater le pouvoir que ce type d'articles a sur l'opinion publique. Souvent considérés comme la source ultime d'information, parce qu'en bout de chaîne et donnés par des organes de presse réputés, il semble très difficile, pour ne pas dire impossible, de les contredire. Pourtant, force est de constater, démonstration à l'appui, qu'ils ne sont pas eux-mêmes exempts de tout reproche.

Concentrons-nous sur le travail de vérification réalisé par l'Agence France Presse, agence mondialement reconnue et référence absolue de l'information en France. L'article des Décodeurs du Monde ou celui du Nouvel Obs auraient également pu être pris comme exemples, mais le choix de ce temple de l'info apparaissait comme étant le plus pertinent, puisqu'il est systématiquement choisi pour référence par l'ensemble de la profession.

L'article qui va suivre n'entend pas trancher ni apporter, plus que nécessaire, un éclaircissement sur les sujets soulevés par l'AFP et par Hold Up. Celui-ci va se cantonner à user de l'exact même procédé que l'agence de presse utilise dans ses fact-checkings, à savoir : relever, puis démontrer pourquoi les affirmations contenues dans son article sont fausses ou trompeuses.

Et parce que personne en France n'a ni l'aura ni la crédibilité de l'AFP, chaque source et chaque information à laquelle cet article se réfère vous sera détaillée au fil de votre lecture, vous permettant alors de vérifier chaque point par vous-même.

Ainsi, si nous ne tombions pas d'accord sur les conclusions à tirer du travail effectué par l'Agence France Presse au sujet de ce documentaire, nous devrions au moins nous entendre sur la véracité des propos et des faits que nous aurons décidés d'opposer.

Pour cela, il nous faut en premier lieu nous accorder sur la viabilité de nos sources.
Si la démarche vise à démontrer que le débunker de l'AFP colporte des informations trompeuses et/ou erronées, quoi de mieux dans ce cas que de se baser directement sur les sources mises en avant par l'agence de presse elle-même ?

Ainsi, toutes celles que vous retrouverez dans ce papier proviendront soit de l'AFP, soit des plus grands médias français, soit directement des études scientifiques citées par l'Agence de presse, ou soit, encore, d'organisations mondialement reconnues, telles que l'OMS ou l'ONU.

 

Lire la suite sur FS 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents