Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

San Francisco interdit de fumer dans les appartements sauf si c’est du cannabis

Publié par wikistrike.com sur 6 Décembre 2020, 08:48am

Catégories : #Santé - psychologie

San Francisco interdit de fumer dans les appartements sauf si c’est du cannabis

Les fonctionnaires de la ville de San Francisco ont interdit de fumer à l’intérieur des appartements, en raison des préoccupations liées au tabagisme passif, mais la fumée de cannabis sera autorisée en vertu des nouvelles directives.

La proposition a été initialement rédigée pour inclure une interdiction de fumer le cannabis également, mais l’interdiction de fumer le cannabis a été par la suite retirée de la loi après le refus des activistes qui ont souligné que le seul endroit où ils sont légalement autorisés à fumer est dans l’intimité de leur propre maison, considérant qu’il est illégal de fumer du cannabis en public. Si cette loi avait été adoptée avec la disposition sur le cannabis, elle aurait effectivement rendu la substance illégale dans l’État une fois de plus.

« Contrairement aux fumeurs de tabac qui pourraient toujours quitter leur appartement pour sortir sur le trottoir ou fumer dans d’autres zones extérieures autorisées, les consommateurs de cannabis n’auraient pas de telles alternatives légales », a déclaré le superviseur Rafael Mandelman, qui a rédigé l’amendement visant à exempter le cannabis, selon l’Associated Press.

Mardi, le conseil des superviseurs de San Francisco a voté à 10 contre 1 pour approuver l’ordonnance sur l’interdiction de fumer des produits du tabac à l’intérieur des appartements. Il y a maintenant 63 villes dans l’état de Californie qui ont une interdiction de fumer à l’intérieur des appartements.

Selon la nouvelle loi, le département de la santé publique de la ville va d’abord aider à fournir des ressources pour aider les contrevenants à arrêter de fumer, mais les récidivistes pourraient se voir infliger une amende allant jusqu’à 1 000 dollars par jour. Techniquement, la loi ne permet pas d’expulser des locataires pour des infractions liées au tabagisme, mais une amende de 1 000 dollars suffirait à perturber le loyer d’une personne pauvre, ce qui pourrait entraîner son expulsion légale.

Le maire devrait approuver l’ordonnance la semaine prochaine, et la nouvelle loi entrera en vigueur 30 jours après son approbation.

Le fait que les produits du tabac soient interdits alors que le cannabis est autorisé semble étrange pour beaucoup d’entre nous qui avons grandi à une époque où la cigarette était omniprésente et où le cannabis était perçu comme une drogue dangereuse et illégale que seuls les criminels, les toxicomanes et peut-être parfois les musiciens pouvaient consommer. Nous savons aujourd’hui que le cannabis est en fait beaucoup moins dangereux que le tabac, et dans le contexte de la fumée dans un espace de vie partagé, il se dissipe aussi beaucoup plus vite que la fumée de cigarette.

Le tabagisme est l’une des principales causes de maladie et de décès dans le monde. Les produits du tabac modernes contiennent des substances chimiques cancérigènes et toxiques ainsi que des métaux toxiques. Ces substances chimiques sont présentes pour de nombreuses raisons, allant du goût et de la conservation à la dépendance intentionnelle.

Il y a plus de 4 000 de ces produits chimiques dans les cigarettes et tous ne sont en fait même pas révélés au public, ils sont protégés par la loi en tant que « secrets commerciaux ». Cela signifie qu’ils peuvent y mettre tout ce qu’ils veulent à notre insu.

Le commerce mondial du tabac est évalué à plus de 849 milliards de dollars et l’Organisation Mondiale de la Santé estime que les cigarettes pourraient tuer un milliard de personnes au XXIe siècle si la tendance actuelle se poursuit.

source : https://www.aubedigitale.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents