Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

« Vaccins » à ARN et conquête commerciale planétaire — Le plan derrière le Covid-19

Publié par wikistrike.com sur 20 Décembre 2020, 18:13pm

Catégories : #Santé - psychologie, #Science - technologie - web - recherche

Au cours des trente dernières années, j'ai écrit sur les dangers et l'inefficacité des vaccins, y compris le nouveau vaccin anti-Covid. J'ai écrit sur la recherche de pointe en nanotechnologie et son utilisation, dans les vaccins, en tant que capteurs implantés qui surveilleraient en temps réel les processus du corps et du cerveau et qui leur enverraient également des instructions. J'ai écrit sur l'absurdité de la théorie fondamentale des vaccins, sur la notion non prouvée selon laquelle le corps a besoin d'une « répétition » pour se préparer à la « vraie maladie ».

Vaccins Covid Argent
© Ben Konkol

J'ai écrit sur la façon dont les vaccins, en supprimant le système immunitaire et sa complète capacité de réponse inflammatoire, suppriment également les signes extérieurs des maladies, ce qui donne l'illusion que ces maladies ont été vaincues — alors qu'en fait la santé et la vitalité globales du corps sont réduites.

J'ai écrit sur le fonctionnement de l'utilisation criminelle des euphémismes médicaux. Par exemple, les vaccins qui provoquent des lésions cérébrales chez les enfants sont classés dans une catégorie appelée « autisme » ; et les chercheurs prétendent ensuite que l'autisme est une maladie distincte dont la cause est génétique.

J'ai écrit sur les effets destructeurs de cent années de promotion omniprésente du mensonge « une maladie, un germe ».

J'ai écrit sur les vaccins à ADN qui modifient de façon permanente la constitution génétique des receveurs.

J'ai écrit sur les vaccins utilisés pour provoquer des fausses couches chez les femmes lorsqu'elles deviennent enceintes.

Mais cet article porte sur autre chose.

Il s'agit de l'aube d'une nouvelle ère pharmaceutique, qui est née à l'instant même où le vaccin anti-Covid de Pfizer/BioNTech a été approuvé. C'est la première fois que la technologie de l'ARN déployée dans un médicament ou un vaccin franchit tous les obstacles et bénéficie d'une certification à titre conditionnel de son innocuité et de son efficacité — paramètres qu'il n'a pas. Mais peu importe. Bill Gates, les élites porteuses d'un Agenda et les grands maîtres financiers ont remporté ce qui est pour eux une grande victoire. Parce que les vaccins à ARN sont beaucoup plus rapides, plus faciles et moins chers à produire que les vaccins traditionnels. Contrairement aux années de fabrication nécessaires pour développer ces derniers, les vaccins à ARN peuvent être développés en quelques mois.

Et cela signifie... une véritable aubaine.

Des listes entières de maladies dites « du Nil occidental, de la grippe aviaire, du Zika, de la grippe porcine, du SRAS » pourront désormais générer des profits faramineux grâce à la fabrication de vaccins à ARN conçus pour « les prévenir ». Et ce n'est pas tout, toute une ribambelle de vaccins plus anciens — hépatite, rougeole, grippe saisonnière, diphtérie, coqueluche, tétanos, etc. — peuvent être remaniées grâce à de toutes nouvelles versions actualisées sur la base de cette technique à ARN. Les chercheurs peuvent aussi prétendre découvrir toute une série de « nouveaux virus » qui nécessitent des vaccins à ARN qui submergeront le marché en un temps record. Sans omettre de mentionner le marché des animaux domestiques ; des vaccins à ARN pour tous les usages imaginables vendus à de grandes entreprises qui exploitent des « usines » de bovins, de porcs, de volailles et de poissons.

Vaccination planétaire contre le Covid-19
© Sott.net

Nous parlons de milliers de milliards de dollars. Plus de dollars encore que ne peut en rêver Amazon.

C'est la raison pour laquelle le « vaccin » Covd à ARN de Pfizer est en tête de liste, et que le « vaccin » Covid à ARN de Moderna est le suivant. Une technologie ARN rapide, facile et bon marché permettra de mettre au point un nombre infini de nouveaux vaccins. Un jour viendra donc où chaque personne passera systématiquement un test ADN pour établir un profil, et chaque profil sera adapté à des séries de vaccins personnalisés. De la même manière que les cosmétiques sont conçus pour chaque teinte de peau, les vaccins seront conçus pour chaque profil ADN.

Tout le dispositif ne sera qu'un canular très dangereux et inefficace, mais en quoi est-ce nouveau ? Les vaccins sont un canular depuis le début. Nous parlons d'ARGENT. Nous parlons ici de tellement d'argent que les compagnies pharmaceutiques seront directement financées par les gouvernements, après qu'une réinitialisation monétaire ait fait en sorte que de l'argent « tombé du ciel » remplace l'ancienne « monnaie qui se sera volatilisée ». Les patients recevront tous ces vaccins « gratuitement » et les gouvernements paieront les fabricants de vaccins.

À MOINS QUE CES ALIÉNÉS NE SOIENT ARRÊTÉS.

À moins que le peuple ne se rebelle et refuse les vaccins — quoi qu'il en coûte. Si vous considérez que le monde-du-tout-vaccin futuriste que je décris ne peut que relever d'un fantasme, comment aurait-on appelé, il y a quinze ans, les masques, les distanciations sociales, les confinements et la destruction à l'échelle planétaire des économies nationales ?

Pensez aux vaccins du passé comme à des ordinateurs IBM géants et encombrants installés dans des pièces vides... et aux vaccins du futur comme à des téléphones portables dont sont équipés des milliards de personnes.

La technologie de l'ARN a ouvert la porte à une production plus rapide, plus facile et moins coûteuse. Ce qui ne change pas — au passé, au présent et au futur — c'est la LIBERTÉ.

Le droit naturel de dire NON. Et de s'y tenir, contre vents et marées.

La phase la plus périlleuse et Oh ! combien stupide pour Pfizer, c'est que leur système « vaccinal » anti-Covid nécessite que l'injection soit suivie d'un rappel ultérieur. Peu importe le nombre d'applications et de rappels intégrés à ce système, après la première injection, le nombre de personnes prêtes à se faire vacciner chutera de façon considérable. Et celles qui auront subi des effets indésirables graves suite à la première injection renonceront à la deuxième. Elles oublieront de se présenter selon le calendrier prescrit.

Comme je l'ai déjà détaillé, les essais cliniques des « vaccins » anti-Covid de Pfizer et Moderna n'ont été conçus que pour prévenir les symptômes bénins — une toux, des frissons ou de la fièvre. Il ne s'agit pas d'une maladie grave. Pas d'hospitalisation. Pas de mort. Et la toux, les frissons et la fièvre sont des symptômes qui disparaissent d'eux-mêmes. Pas besoin de vaccin.

Mais rien de tout cela ne fait de différence pour les rois du vaccin. Ils peuvent facilement, de concert avec leurs collègues de la santé publique, faire baisser le nombre de cas de Covid, puis prétendre que le vaccin fonctionne à merveille et qu'il en est la raison et la cause.

Non, commercialement parlant, le but derrière l'approbation du vaccin était de hisser sur le marché mondial le drapeau de la technologie de l'ARN. Ce qui équivaut à la construction des premières voies ferrées et des premiers grands canaux, ou au lancement des premiers transporteurs de fret aérien.

Nouveaux marchés, nouveaux produits, nouveaux clients, nouvel argent.

Mariez-les à un vaste affaiblissement de la vitalité humaine et à un renforcement du contrôle sur les populations, par la vaccination, et vous obtenez le Saint Graal fasciste.

La résistance et la révolte ne sont pas un luxe.

Ce sont des nécessités de la vie.

Source de l'article initialement publié en anglais le 15 décembre 2020 : 
NoMoreFakeNews
Traduction : Sott.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents