Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vaccins contre le Covid : les pays riches se réservent les doses, les pauvres attendront

Publié par wikistrike.com sur 17 Décembre 2020, 09:42am

Catégories : #Santé - psychologie

Vaccins contre le Covid : les pays riches se réservent les doses, les pauvres attendront

Le prochain accès aux vaccins Covid laisse augurer de grandes inégalités, entre surstock pour quelques pays riches et pénurie ailleurs. À moins que les labos ne renoncent enfin à se faire de l’argent sur la pandémie.

La France disposera d’un potentiel de 200 millions de doses de vaccins contre le Covid-19, a annoncé Jean Castex le 3 décembre. De quoi garantir les deux doses nécessaires pour vacciner l’ensemble de la population tout en prévoyant une marge. Ces commandes de vaccins se font au niveau européen. La Commission européenne a conclu un premier contrat, avec le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca, dès fin août pour le préachat de 300 millions de doses de vaccin. Ont suivi cinq autres contrats, avec BioNTech-Pfizer, CureVac, Sanofi-GSK, Johnson & Johnson et Moderna, pour un milliard et demi de doses en tout (selon les données rassemblées par le centre de recherche sur la santé de l’université états-unienne Duke). Ces contrats se négocient au nom de l’ensemble des pays de l’Union européenne. Les doses seront ensuite réparties entre les États membres en fonction de leur population.

Le Royaume-Uni a de son côté déjà autorisé le vaccin de BioNTech-Pfizer. Le pays a réceptionné près d’un million de doses et commencé à vacciner début décembre. Les États-Unis ont de même débuté leur campagne de vaccination. D’autres pays riches comme le Canada ou le Japon ont acheté des centaines des millions de doses des différents vaccins déjà disponibles ou à venir.

Le nombres de doses de vaccins déjà achetées. Données du Duke Global Health Innovation Center.

Le nombres de doses de vaccins déjà achetées. Données du Duke Global Health Innovation Center.

Qu’en est-il ailleurs ? Des grands pays du Sud qui abritent une industrie pharmaceutique comme le Brésil ou l’Inde ont pu s’assurer des doses de vaccins en grand nombre, soit parce qu’ils ont participé aux programmes de recherche vaccinale (comme le Brésil), soit qu’ils s’engagent à produire des doses dans leurs usines (comme l’Inde). Et les autres ? Comment les Philippines, l’Iran, le Maroc ou le Pakistan, par exemple, vont-ils pouvoir s’approvisionner en vaccins contre le Covid ?

 

Le Canada a acheté de quoi vacciner sa population cinq fois

« Les pays riches ont acheté assez de doses pour vacciner l’ensemble de leur population près de trois fois avant la fin 2021, si tous les vaccins qui font actuellement l’objet d’essais cliniques sont approuvés », note l’ONG Oxfam (dans un communiqué du 9 décembre). Le Canada arrive ici en tête : avec suffisamment de doses pour vacciner sa population cinq fois.

Dans le même temps, près de 70 pays pauvres ne pourront vacciner qu’un habitant sur dix contre le Covid-19 l’année prochaine, « à moins que les gouvernements et l’industrie pharmaceutique ne prennent d’urgence des mesures pour garantir une production de doses en quantité suffisante », ajoute Oxfam. Dans le groupe des pays qui n’auront pas accès aux vaccins se trouvent des territoires parmi les plus touchés par le virus à l’heure actuelle, comme le Kenya, le Nigeria, le Pakistan ou l’Ukraine.

« Du côté des pays riches, c’est chacun pour sa pomme »

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pourtant lancé dès avril un mécanisme de solidarité pour permettre à tous les pays d’avoir accès aux tests, aux traitements et aux futurs vaccins contre le coronavirus.

 

Suite et fin sur B!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents