Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pfizer : « Jamais vu une fréquence aussi élevée d’effets indésirables pour un vaccin », assure Eric Caumes -

Publié par wikistrike.com sur 11 Janvier 2021, 15:50pm

Catégories : #Santé - psychologie

Pfizer : « Jamais vu une fréquence aussi élevée d’effets indésirables pour un vaccin », assure Eric Caumes -

Le Parisien interroge ce matin Eric Caumes chef du service épidémiologique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, qui a consulté les données transmise par le laboratoire Pfizer sur son injection contre le Covid 19 et il déclare : « je n’ai jamais vu une fréquence aussi élevée d’effets indésirables pour un vaccin ».

 

Eric Caumes préconise de vacciner les personnes âgées, mais pas les plus jeunes

L’infectiologue évoque des maux de tête, de la fièvre qui peut être forte notamment chez les jeunes. « Il y a peut-être un problème » conclut-il. Question très directe du Parisien-Aujourd’hui en France : « à votre avis, la population court-elle un risque à se faire immuniser ? ». Eric Caumes répond que c’est une question trop sensible, tout dépend de la balance bénéfices /risques. Il ajoute qu’il vaccinerait les personnes âgées mais pas les plus jeunes ou les personnes sans comorbidités : « aujourd’hui le monde se précipite, on est dans une dérive commerciale ».

A lire aussi

 

S’il émet des doutes pour les injections Pfizer, en revanche il affirme qu’il se ferait volontiers immuniser par celui d’Astra-Zeneca ou le vaccin chinois pour lesquels on ne dispose pas de résultats validés. Autre question du Parisien : « ne craignez-vous pas de faire le jeu du complotisme ? ». « Si, j’en ai terriblement peur », répond-il, « mais dès qu’on sort de la pensée unique dominante, on est tout de suite considéré comme un complotiste, ou un âne comme m’a qualifié Olivier Véran, le ministre de la Santé, alors que je suis de ceux qui défendent le plus le vaccin ».

 

« Si on se loupe, toute l’histoire de la vaccinologie sera discréditée » selon Eric Caumes

Eric Caumes réclame donc la preuve de la fiabilité des injections produites par Pfizer et il conclut par ces mots : « si on se loupe, toute l’histoire de la vaccinologie sera discréditée. Aujourd’hui on a l’impression qu’il faut choisir son camp, tout n’est pas noir ou blanc, ça peut être gris et il faut le dire ». A noter sur le site des Echos la réponse de Dominique Seux qui tacle Eric Caumes en le citant explicitement. 3 fake news sur le vaccin c’est le titre de son papier à retrouver sur le site du quotidien de l’économie.

 

A lire aussi

 

Du coté du Figaro, on s’intéresse ce matin à l’origine du Covid. Un an après, insiste le quotidien, l’origine du coronavirus reste un mystère. Le fameux pangolin n’est plus le principal suspect, mais la Chine refuse toujours aux scientifiques étrangers l’accès à l’endroit ou l’épidémie a explosé, c’est-à-dire la ville de Wuhan et son marché aux animaux. Le journal avance prudemment sur les différentes hypothèse mais rappelle qu’un accident de laboratoire est possible, il existe d’ailleurs des précédents.

Renaud Blanc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents