Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une femme arrive au pouvoir au malawi, annule plus de 3000 mariages d’enfants et renvoie les jeunes filles à l’école

Publié par wikistrike.com sur 13 Janvier 2021, 19:00pm

Catégories : #Politique internationale, #Social - Société

Une femme arrive au pouvoir au malawi, annule plus de 3000 mariages d’enfants et renvoie les jeunes filles à l’école

L’enfance est une période importante de la vie où plusieurs facettes de la personnalité d’un individu se forment. C’est pourquoi il est extrêmement important de tout faire pour que cette période se passe dans les meilleures conditions possibles et que l’enfant reçoive une éducation à la hauteur. Toutefois, dans certaines régions du monde, certains enfants sont arrachés à leur enfance de façon prématurée afin d’être mariés de force et se retrouvent parfois eux-mêmes parents avant d’atteindre l’âge de la majorité. Consciente du mal que cela fait aux enfants, une chef au Malawi a utilisé son pouvoir afin de mettre fin aux mariage des enfants et renvoyer ces derniers à l’école pour qu’ils reçoivent une éducation appropriée.

ela peut paraître étonnant que la lutte pour la protection de l’enfance soit encore nécessaire en 2020, mais c’est pourtant le cas dans plusieurs régions du monde. Que ce soit par faute de moyens ou encore pour des raisons culturelles, de nombreux enfants sont encore mariés de force dans de nombreux pays du monde. Consciente du mal que cela fait aux enfants, Theresa Kachindamoto  a œuvré, dès son arrivée au pouvoir dans un district du Malawi, pour mettre fin à cette pratique, annuler les mariages d’enfants qui avaient eu lieu précédemment et renvoyer ces derniers à l’école.

 

Plus jeune enfant de sa famille, Theresa Kachindamoto n’avait jamais pensé à devenir chef :

Lorsqu’elle a été désignée il y a 16 ans comme chef traditionnel du district de Dedza, au Malawi, Theresa Kachindamoto dit être tombée des nues et avoir demandé : «Pourquoi ? Pourquoi moi ? Je suis une femme, et vous dites qu’une femme ne peut pas être chef. Alors pourquoi maintenant ?» Elle venait d’un autre village et avait plusieurs frères et sœurs plus âgés qu’elle, mais elle avait été choisie pour sa bonté : «Ils m’ont répondu : on vous a choisie parce que vous êtes bienveillante envers les gens, alors nous voulons que vous deveniez leur chef».

 

Dès son arrivée au pouvoir, elle a lutté pour mettre fin aux mariages d’enfants :

Theresa Kachindamoto a raconté que la première chose qui l’avait frappée en arrivant dans son nouveau district était le nombre de filles de 12, 13, 14 ou 15 ans qui étaient mariées et avaient déjà deux enfants : «J’ai dit non, c’est trop ! Je dois faire quelque chose !».

Dans ce sens, la chef du district au grand coeur a tout fait, dès son élection, pour que plus aucun mariage d’enfants ne soit pratiqué dans sa communauté. Elle a ainsi utilisé son pouvoir non seulement pour interdire ces mariages, mais aussi pour annuler plus 3000 mariages d’enfants qui avaient eu lieu avant son arrivée au pouvoir.

Lire la suite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents