Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Vaccin Pfizer: La Norvège, premier pays à reconnaître déjà 23 décès post-vaccinaux

Publié par wikistrike.com sur 15 Janvier 2021, 10:45am

Catégories : #Santé - psychologie

Ou comment finir le travail

Ou comment finir le travail

23 décès ont été signalés suite à la vaccination contre le Covid, sur seulement 25000 vaccinés. Environ 1,16 pour mille
 
 
MAJ:  La Norvège rapporte 23 décès post-vaccinaux. Après en avoir examiné 13, ils indiquent que «les effets secondaires des vaccins à ARNm ... peuvent avoir entraîné des décès. Le point commun était qu'il s'agissait de personne âgées (+80 ans) et fragiles. "Les rapports peuvent indiquer que les effets secondaires courants des vaccins à ARNm, tels que la fièvre et les nausées, peuvent avoir entraîné la mort de certains patients fragiles, déclare le médecin en chef Sigurd Hortemo de l'Agence norvégienne des médicaments.
 
En conséquence, l'Institut national de la santé publique et l'Agence norvégienne des médicaments ont modifié le guide de vaccination contre corona avec de nouveaux conseils pour ce groupe.
 
- Si vous êtes très fragile, vous ne devriez probablement pas être vacciné, a déclaré jeudi le directeur du sujet Steinar Madsen de l'Agence norvégienne des médicaments lors d'un webinaire sur le vaccin contre le corona destiné aux journalistes."
-------
 

A noter que l'agence rapporte aussi "4 cas de réactions allergiques" graves sans préciser les symptômes ressentis. Ce terme a déjà été utilisé pour le médecin mexicain qui s'est mis à convulser et a été paralysée des 4 membres pendant plusieurs jours.Donc quand ils parlent de "réaction allergique grave" ça peut être en fait des effets indésirables désastreux et pas forcément transitoires. Pas uniquement des rougeurs locales ou ce à quoi on pense avec les réactions allergiques. Ce n'est pas à prendre à la légère. Fawkes

 

-------

Le deuxième comité de suivi dédié à la surveillance des effets indésirables rapportés avec les vaccins COVID-19 s’est tenu le 14 janvier 2021 avec le réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance (CRPV).

Six effets indésirables graves avec une évolution favorable ont été observés en France avec le vaccin Comirnaty de Pfizer/BioNTech lors de cette troisième semaine de vaccination : 4 cas de réactions allergiques et 2 cas de tachycardie.

L’ANSM a également été informée du décès d’une personne résidant en EHPAD et vaccinée contre la Covid-19 le 13 janvier avec le vaccin Comirnaty. Aucun effet indésirable immédiat n’a été constaté suite à la vaccination. Le décès est intervenu environ deux heures après la vaccination. Le patient ne présentait pas de signes physiques de réactions allergiques. Au regard de ces éléments, des antécédents médicaux et du traitement lourd de la personne, rien ne permet de conclure que ce décès est en lien avec la vaccination. 

Une trentaine de cas d’effets indésirables non graves en lien avec le vaccin Comirnaty ont par ailleurs été enregistrés dans la base nationale de pharmacovigilance.

Suite à la survenue de cas de paralysies faciales dans d’autres pays avec le vaccin Comirnaty, une expertise a été demandée à un centre de pharmacovigilance. L’analyse de ces cas étrangers confirme que ces troubles surviennent de façon extrêmement rare avec une incidence qui ne dépasse pas celle observée chaque année en période hivernale dans la population générale.

Le premier rapport hebdomadaire sur l’ensemble des cas rapportés en France sera publié la semaine prochaine à l’issue du troisième comité de suivi. Un rapport sera ensuite publié toutes les semaines.

L’ANSM, en lien avec le réseau des CRPV, pourra communiquer à tout moment si un signal de sécurité est identifié.

 

Source: ANSM

Lu ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents