Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

FLICAGE - Les QR code pour dîner au restaurant, c'est pour demain

Publié par wikistrike.com sur 17 Février 2021, 09:52am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche, #Santé - psychologie, #Social - Société

FLICAGE - Les QR code pour dîner au restaurant, c'est pour demain

Sous de faux prétextes sanitaires, l'Etat valide un flicage déraisonnable et non efficace. Par ailleurs, une autre part de nos libertés s'envolent sous les mêmes prétextes, le carnet vaccinal numérique. 

Mais c'est en réalité l'ensemble les terriens que les Nations veulent absolument fliquer, ce, pour que les élites se maintiennent au pouvoir, pour qu'elles s'enrichissent toujours plus.

Etre libres, d'accord, mais pas trop quand même. Une petite pensée à Orwell.

 

----------------------------

TousAntiCovid : la Cnil valide l'idée du code QR dans les restaurants et les salles de sport

 

L'application de traçage des cas contacts pourrait prochainement intégrer un système d'enregistrement via code QR dans les établissements à forte fréquentation, type salles de sport, de spectacles, ou encore les restaurants.

 Le code QR pourrait remplacer les carnets de contact quand les restaurants rouvriront en France. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a publié le 15 février 2021 un avis favorable concernant l'intégration de ce dispositif dans l'application de traçage TousAntiCovid. 

 Pas de géolocalisation ni d'obligation dans les lieux de culte 

L'utilisateur de l'appli pourrait alors flasher son code QR pour enregistrer sa visite «dans certains établissements recevant du public (restaurants, salles de sport, salles de spectacles, etc.)», dans la perspective de leur réouverture, explique la Cnil dans cet avis prononcé «en urgence» le 17 décembre. 

Un décret a été publié au Journal officiel le 7 février, portant sur la modification de TousAntiCovid en ce sens.

Mais plusieurs tests doivent encore être effectués pour s'assurer de l'efficacité du dispositif, outre le fait que les établissements concernés sont pour l'instant... fermés. 

En termes de protection des données, «la Cnil a relevé que l’architecture technique et fonctionnelle du dispositif apporte plusieurs garanties substantielles de nature à en assurer la proportionnalité (en particulier, pas de géolocalisation)», précise la commission.  

Néanmoins, la Cnil avance deux conditions. D'abord, que le caractère obligatoire de l'enregistrement via code QR ne soit limité qu'aux «seuls ERP [établissements recevant du public] présentant un risque élevé (port du masque impossible et autres mesures barrières difficiles à mettre en œuvre)». 

Ensuite, «qu’il ne soit pas rendu obligatoire dans les lieux dont la fréquentation est susceptible de révéler des données sensibles», comme les lieux de culte par exemple. Plusieurs pays comme la Russie ou encore la Chine ont également recours aux codes QR.

Source : RT

-------

Fawkes: Les vaccins soit disant "non obligatoires", c'était du flan. Cela deviendra bientôt impossible de voyager sans avoir été vacciné. Progressivement, les non vaccinés seront ostracisés et relayés au rang de citoyens de seconde zone jusqu'à ce qu'ils cèdent et rejoignent le troupeau.

-------

 


“On n’aura pas le choix” : un ministre admet l’adoption prochaine du passeport vaccinal

 

Ce membre haut placé du gouvernement estime que “quand tous nos voisins européens l’auront mis en place”, la France sera obligée de s’aligner. 
 
L’Italie, l’Espagne, la Suède, le Danemark et l’Estonie l’envisagent. La Grèce et Chypre ont signé un accord avec Israël pour la libre circulation de leurs ressortissants. La France va-t-elle aussi céder aux sirènes du passeport vaccinal ? « Quand tous nos voisins européens l’auront mis en place, on n’aura pas le choix pour voyager, et éviter les quarantaines », concède un ministre haut placé à France Inter. « Le jour où 20% de la population française refusera de se faire vacciner, il faudra qu’ils assument », martèle-t-il aussi. 
 
« Cela va s'imposer peu à peu »
 
Petit à petit, l’idée d’un « laisser-passer » pour les personnes vaccinées fait son chemin en Europe. A Bruxelles, la création d’un passeport harmonisé « interopérable » est en marche depuis le mois dernier. Et la France pourrait ne pas avoir d'autre choix que de suivre le mouvement. « Dans les aéroports, cela va s’imposer peu à peu, comme les tests PCR aujourd’hui », annonce un diplomate français à France Inter. Pour autant, pas question de déployer ce document, vraisemblablement numérique, trop rapidement. « Aujourd’hui, on ne peut pas dire : ‘Mauricette peut aller voyager et boire un coup, et pas vous’. Autrement on prépare des émeutes », s’inquiète un ministre rattaché au Quai d’Orsay. Le passeport vaccinal, s'il voit le jour, sera donc mis en place seulement quand tous les Français auront eu la possibilité de se faire vacciner. 
 
Bientôt des passeports pour aller… au restaurant ou au musée ? 
 
Dès lors, la nécessité d’un tel document pour aller au restaurant, dans les lieux culturels et sportifs ou même dans les transports en commun se posera. Mais cette hypothèse divise la classe politique et le gouvernement. Si plusieurs parlementaires, dont le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde, y sont favorables, un conseiller de l’exécutif s’inquiète auprès de France Inter qu’une telle mesure fasse paraître la vaccination comme « obligatoire », « contrairement à la promesse du président ». Pour un ministre interrogé par la radio, cette question « nécessitera, en tout cas, un débat parlementaire, scientifique et éthique ». 
 
Source: Source
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents