Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

L’inversion du champ magnétique terrestre liée à plusieurs extinctions il y a 42 000 ans

Publié par wikistrike.com sur 24 Février 2021, 09:59am

Catégories : #Terre et climat

L’inversion du champ magnétique terrestre liée à plusieurs extinctions il y a 42 000 ans

D’après les chercheurs, elle aurait précipité celle de Néandertal en Europe et des grands mammifères australiens

 

De nouvelles recherches suggèrent que la plus récente inversion du champ magnétique terrestre, survenue il y a environ 42 000 ans, se serait révélée dévastatrice. Entraînant des conditions climatiques extrêmes, elle aurait précipité l’extinction des mammifères et des Néandertaliens.

 

LA DATATION LA PLUS PRÉCISE DE L’ÉVÈNEMENT


Le champ magnétique terrestre s’étend dans l’espace et se concentre surtout aux pôles nord et sud. Les pôles magnétiques se déplacent et s’inversent occasionnellement tous les 200 000 à 300 000 ans environ, mais nous disposons de peu de preuves sur l’impact d’un tel évènement sur notre planète. Dans le cadre de travaux présentés dans la revue Science, des chercheurs du South Australian Museum d’Adélaïde ont mis en évidence quelques éléments de réponse, et établi l’estimation la plus précise à ce jour de la date de sa dernière inversion.

Connu sous le nom d’évènement de Laschamp, celui-ci se serait produit il y a entre 41 560 et 41 050 ans, et aurait duré moins d’un millénaire, selon les analyses au radiocarbone réalisées sur les anneaux d’un ancien arbre kauri fossilisé (Agathis australis), se trouvant dans une zone humide du nord de la Nouvelle-Zélande.


« Cet arbre a traversé l’évènement de Laschamp », explique Alan Cooper, co-auteur de l’étude. « Nous nous sommes basés sur le déplacement du radiocarbone, ou carbone 14, dans l’atmosphère pour détecter exactement le moment où le champ magnétique s’était inversé. »


La magnétosphère, constituant la région autour de la planète dominée par le champ magnétique terrestre, s’affaiblit lorsque les pôles magnétiques s’inversent. Cooper et son équipe ont estimé que l’intensité du champ magnétique terrestre ne représentait que 6 % de ses niveaux actuels lors de l’événement de Laschamp.

 

UN AFFAIBLISSEMENT DU CHAMP MAGNÉTIQUE À L’ORIGINE DE CONDITIONS CLIMATIQUES EXTRÊMES


Lorsque le champ magnétique terrestre s’affaiblit, davantage de rayons cosmiques pénètrent dans l’atmosphère et transforment certains atomes en carbone 14 radioactif, augmentant ainsi les niveaux de cet isotope. En mesurant les niveaux de carbone 14 dans chaque anneau de l’arbre kauri, l’équipe a pu dater avec précision la durée de la dernière inversion des pôles magnétiques terrestres.

Différentes simulations informatiques ont permis aux chercheurs de déterminer que plusieurs changements climatiques majeurs avaient coïncidé avec l’évènement de Laschamp. Il s’est notamment avéré que l’affaiblissement du champ magnétique avait permis à davantage de rayonnements ionisants, provenant d’éruptions solaires et de rayons cosmiques, d’atteindre la Terre.

« Ceux-ci endommagent la couche d’ozone et la lumière ultraviolette arrive à des niveaux très élevés », détaille Cooper. « Ces phénomènes auraient engendré des conditions climatiques extrêmes, notamment la foudre, des températures élevées et beaucoup de lumière solaire, auxquelles les organismes ont pu avoir du mal à s’adapter. »

 


L’INVERSION DES PÔLES MAGNÉTIQUES LIÉE À DEUX ÉVÈNEMENTS D’EXTINCTION MAJEURS


D’après Paula Reimer, chercheuse à l’université de Belfast n’ayant pas participé aux travaux, ces changements environnementaux extrêmes pourraient avoir causé, ou du moins contribué à différents évènements d’extinction majeurs, notamment ceux des grands mammifères en Australie et des Néandertaliens.

« Il est intéressant de noter que la mégafaune d’Australie et de Tasmanie [les mammifères géants préhistoriques existant au Pléistocène tardif] et les Néandertaliens d’Europe se sont éteints à peu près au moment où les pôles magnétiques se sont inversés, il y a 42 000 ans », explique la chercheuse.


« Le pôle nord s’est déplacé de manière sporadique au cours du siècle dernier, dérivant d’environ un kilomètre par an », explique Cooper. « Cela ne signifie pas nécessairement qu’un tel évènement se reproduira, mais si c’était le cas, ce serait absolument catastrophique. »

https://dailygeekshow.com/inversion-champ-magnetique-extinction/

Selon des chercheurs de la British Geological Survey, les pôles magnétiques ont commené à s’inverser !

 

NASA-Science-Predicts-2012-Sun-Pole-Shift-Pole-Reversal.jpgDes chercheurs de la British Geological Survey soutiennent à travers une étude scientifique que les pôles magnétiques de la terre seraient sur le point de se renverser ou auraient déjà commencé à se renverser. Ils livrent leurs conclusions sur le site même de la British Survey.

 Les chercheurs ont adopté des mesures de contrôle afin de surveiller en permanence le processus de basculement en cours grâce à l'installation d'un observatoire magnétique dans le sud de l'Etat de Géorgie, aux États-Unis, qui surveille l'ASA, l'anomalie de l'Atlantique Sud, et  tente d’y apporter des réponses.

 

Dans cette anomalie, le rayonnement de l'espace profond pénètre directement dans l'atmosphère de la Terre, et selon Jean-Pierre Valet, superviseur sur l'inversion géomagnétique à l'Institut de Physique du Globe de Paris: «L'un des changements les plus spectaculaires qui puisse se produire avec une inversion des pôles serait l'affaiblissement de l'intensité du bouclier. »

 

L'Observatoire magnétique a détecté une preuve que les pôles magnétiques se déplacent : L’ASA est en extension et se propage en particulier vers l'ouest. Pour les chercheurs, cette « BGS » pourrait être la preuve que le champ magnétique de la Terre s’inverse, malheureusement, ces chercheurs ne savent pas encore le scénario possible. (WS: Une inversion se produit actuellement, on peut facilement deviner le pourquoi ces scientifiques ne parlent pas sur le scénario… à voir le film 2012)

 

Les indices proviennent du lointain passé de notre planète. La dernière inversion qui s'est produite il y a 800.000 ans a provoqué sur terre un brusque changement climatique ainsi que l'extinction de diverses espèces animales. Mais après un certain temps le champ magnétique s’est re-stabilisé. Il est celui que nous connaissons aujourd'hui.

 

"Même si le champ devenait très faible, la surface de la terre serait protégée contre les intempéries. De même que, comme nous le voyons et percevons la présence du champ magnétique terrestre maintenant, il est possible que nous ne pourrions pas voir un quelconque changement significatif après le renversement" (WS: Mais bien sûr, dormez tranquille), explique Monika Korte, directeur scientifique de l’Observatoire géomagnétique Niemegk au GFZ de Potsdam, en Allemagne.

 

Les scientifiques de « bgs » continuent leurs efforts de recherche sur l'anomalie de l'Atlantique Sud, conscients qu’elle peut apporter des réponses importantes et significatives sur l'interprétation du processus d'inversion magnétique des pôles de la Terre et son impact sur l'écosystème.

http://noiegliextraterrestri.blogspot.com/2012/03/ricercatori-del-british-geological.html

 

Traduction  Doyle pour WIkiStrike

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents