Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Traiter et prévenir le Covid, c'est possible : l'ivermectine pour sauver la planète ?

Publié par wikistrike.com sur 1 Février 2021, 08:15am

Catégories : #Santé - psychologie

Traiter et prévenir le Covid, c'est possible : l'ivermectine pour sauver la planète ?

L'ivermectine est un antiparasitaire utilisé depuis la fin des années 80 dans le traitement de maladies comme l'onchocercose également appelée « cécité des rivières ». Il s’agit d’une filariose cutanée due à un nématode, Onchocerca volvulus, transmis à l'homme par la piqûre d'une petite mouche noire, une simulie, qui se reproduit à proximité de cours d'eau. L'OMS note que l'ivermectine est un médicament "sans danger et peut être utilisé à grande échelle", dans le cadre de la lutte contre la cécité des rivières, et qu'il "a transformé la vie de millions de personnes souffrant de l'onchocercose depuis son introduction en 1987."

Ce médicament est connu dans nos pays pour lutter contre la gale (1)

 

Dès le mois d’avril 2020, les scientifiques australiens ont identifié l’ivermectine comme traitement possible de la Covid-19 (2)

Aujourd’hui, de nombreuses publications internationales attirent l’attention sur l’efficacité de l’ivermectine contre la Covid-19, à tous les stades: aussi bien en prophylaxie,  qu’en traitement précoce ou tardif.

Une bonne façon de se faire une idée de l’intérêt de l’ivermectine est de se référer au rapport de l’audition du Dr Pierre Kory au Sénat américain le 8 décembre 2020 (3)

 L’ivermectine est efficace contre la COVID-19, sur la base des données de :

– 24 essais, incluant un total de 7 825 patients, utilisant des groupes de contrôle bien appariés
– 20 essais contrôlés et randomisés 
– 12 des 24 essais ont été publiés dans des revues à comité de lecture, 3 926 patients, le reste en prépublication

https://ivermectine-covid.ch Revue des données sur l’efficacité de l’ivermectine pour la COVID-19 (4) (5)

Le rôle potentiel de l’ivermectine comme agent thérapeutique et prophylactique de la Covid-19 est abordé dans une autre analyse d’études imprimées et préimprimées. Des bénéfices positifs en termes de mortalité, de réduction du temps de rétablissement clinique, de réduction de l'incidence de la progression de la maladie et de diminution de la durée d'hospitalisation ont été signalés chez les patients à tous les stades de la gravité clinique dans les études retenues. (6)

Adoptée dans plusieurs pays : Inde, Egypte, Argentine, Mexique, Pérou, Uruguay…et la Macédoine il y a un mois déjà, la Slovaquie premier pays de l'UE depuis hier.

Action in vitro prouvée sur des virus, comme le virus PVR de la pseudo rage porcine, un virus à ARN, comme le Covid-19. En inhibant l’ADN polymérase UL42 (7) l'ivermectine est efficace pour réduire quasi-totalement, en 48 heures, la charge virale du coronavirus (8).

Action prophylactique démontrée

Etude observationnelle, non randomisée, prospective d’Hector Carvallo (9) en  Argentine, sur le personnel hospitalier. Après 3 mois de prise hebdomadaire de 12 mg d’ivermectine,  aucune des 788 personnes n’a développé la Covid, contre 237 sur 407 (58%) du groupe contrôle.

Ce n'est pas l'étude la plus rigoureuse, mais trois RCT en prophylaxie sont positives : Shouman, ElGazzar (qui concerne les trois phases : prophylaxie post-exposition, traitement précoce et traitement tardif), et Ivercar-Tuc (non publiée encore).

Action thérapeutique validée

En début de maladie : empêche son entrée dans les cellules, sa réplication, sa multiplication.

A l’hôpital : action antiinflammatoire, Pierre KORY (10)

Le site https://c19ivermectin.com (11) a colligé les résultats de 45 études. 29 études en médecine humaine dont 27 montrent des résultats positifs avec 81% de résultats positifs, Les 2 études négatives ne sont pas recevables sur le plan méthodologiques

Dans le Journal International des agents antimicrobiens, Martin Hellwig et coll (12) après une revue de la littérature, constatent que « les pays où la chimio-prophylaxie par Ivermectine est administrée en masse, ont une incidence significative sur les contaminations par Covid-19. »

Première étude randomisée celle de Shouman (13), dans le groupe traité, seulement 7.4% des cas contacts ont développé des symptômes de la Covid-19 dans les 2 semaines après inclusion, contre 58.4% dans le groupe contrôle. Ceci correspond à une réduction du risque de 87% très significative (p<0.001).

Seconde étude contrôlée randomisée d’Elgazzar (14), la réduction du risque de transmission  est de 80% après 2 doses d’ivermectine par rapport au groupe contrôle

 

Posologie, selon Paul MARIK (15)

150-200 ug/kg ou 12 mg (≤ 80kg) ou 18 mg (≥ 80kg)

Prophylaxie :  200 ug/kg à J1 et  J3

Sujet à haut risque (200 ug/kg à  J1, J3 et toutes les 4 semaines.

Symptomatique à domicile : Ivermectine 150-200 ug/kg, 2 doses.

Isolé ou combiné ? avec AZM, HCQ, vitamine D, vitamine C, Zinc, quercétine, des études complémentaires sont nécessaires

Entre une vaccination générale, dont on ne connait ni l’efficacité, ni les conséquences à moyen ou  long terme et un traitement efficace, sans danger, bon marché,  hésiter pour un gouvernement est équivalent à une non-assistance à personne en danger

Pour les détracteurs,  les études sont des prépublications non validées par leurs pairs, mais la plausibilité est suffisante pour se lancer, sans risque, faire confiance à des études observationnelles, sans attendre d’études randomisées (16).  Le Président Macron n’a cessé de le répéter, « nous sommes en guerre », et donc ce qui importe c’est de faire face à l’adversité AUJOURd’HUI, à défaut de l’avoir réalisé hier, le temps n’est pas à l’étude scientifique mais à aider les patients.

A ce jour,  les preuves accumulées démontrant l’efficacité et la sécurité d’emploi de de l’ivermectine dans le COVID-19 sont en faveur de son utilisation immédiate sur la base d’un calcul risque/bénéfice dans le contexte d’une pandémie. Elles justifient la demande de Recommandation Temporaire d'Utilisation pour l’Ivermectine. Celle-ci est faite par l’avocat  Jean Charles Teissèdre

La Recommandation Temporaire d’Utilisation (RTU) a été créée par la Loi n°2014-892 du 8 août 2014 – art 10, créant un Article L. 5121-12-1 au Code de la Santé Publique (https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGIARTI000042685759/2021-07-01/ ), afin de permettre et sécuriser la prescription d’un médicament bénéficiant d’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM), en cas de besoin, dans une indication ne correspondant pas à celle de son AMM.

L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), chargée de délivrer cette autorisation, précise les deux conditions exigées pour élaborer cette RTU :

« - qu’il existe un besoin thérapeutique

- et que le rapport bénéfice/risque du médicament soit présumé favorable, notamment à partir de données scientifiques publiées d’efficacité et de tolérance ». 

L’Ivermectine répond donc favorablement à ces deux exigences.

 
 

BIBLIOGRAPHIE
1 - C.Bernigaud et col : Bénéfice de l’ivermectine : de la gale à la covid19 un exemple de sérenpidité. Annales de Dermatologie et de Vénérologie ; Dec 2020 ; Vo 147 ,issue 12 ; p A194
2 - Kylie Wagstaff : Lab experiments show anti-parasitic drug, Ivermectin, eliminates SARS-CoV-2 in cells in 48 hours. Monash Biomedicine Discovery Institute. A avril 2020
3- Testimony of Pierre Kory, MD Homeland Security Committee Meeting: Focus on Early Treatment of COVID-19 December 8, 2020
4 - https://ivermectine-covid.ch Revue des données sur l’efficacité de l’ivermectine pour la COVID-19
5 - https://ivmmeta.com : Ivermectin is effective for COVID-19: meta analysis of 28 studies Covid Analysis, November 26, 2020 (Version 11, January 4, 2021)
6 - Stefanie Kalfas et col : The therapeutic potential of ivermectin for Covid-19 : a systematic review of mecanism and evidence . Med RXiv 4 decembre 2020
7 – Changjie Lv et col : L’Imervectine inhibe l’ADN polymérase UL42 du virus de la pseudorage dans le noyau et la prolifération du virus in vitro et in vivo. Recherche antivirale  novembre 2018 ; vol 159, 55-62
8 - Leon Caly et col : The FDA-approved drug ivermectin inhibits the replication of SARS-CoV-2 in vitro. Antiviral Research. Juin 2020 ; Vol 178, 104787
9 - Hector Carvallo et col  : Protocolo: https://www.cadenanueve.com/wp-content/uploads/2020/08/Protocolo-IVERCAR-Sinopsis-y-Resultados.pdf
10 – Pierre Kory, Debriefing France Soir 10.12.2020
11 - https://c19ivermectin.com   : résultats de 45 études, dont 29 humaines et 27 positives
12 - Martin D.Hellwig, Anabela Maia :  A COVID-19 prophylaxis? Lower incidence associated with prophylactic administration of ivermectin. International Journal of Antimicrobial Agents, 28 novembre 2020, 106248
13 - Waheed Shouman : Use of Ivermectin as a Prophylactic Option in Asymptomatic Family Close Contacts with Patients of COVID-19 https://clinicaltrials.gov/ProvidedDocs/61/NCT04422561/Prot_SAP_000.pdf
14  - Ahmed Elgazzar : Efficacity and Ssafety of Ivermectin for treatment and prophylaxis of Covid-19 pandemic. https://www.researchsquare.com/article/rs-100956/v2
15 - Paul MARIK : EVMS Covid 19 Management protocol, an overview of the MATH+ and I-MASK Protocols. 17 décembre 2020 . : https://www.evms.edu/covid-19/medical_information_resources/
16 -Mike Bray et col : Ivermectin and COVID-19: A report in Antiviral Research, widespread interest, an FDA warning, two letters to the editor and the authors' responses. Antiviral Res. 2020 Jun; 178: 104805

Auteur(s): Dr Gérard Guillaume, pour FranceSoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents