Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Biélorussie: La Russie déjoue un coup d’État et l’assassinat du président biélorusse Loukachenko

Publié par wikistrike.com sur 19 Avril 2021, 13:18pm

Catégories : #Politique internationale

Biélorussie: La Russie déjoue un coup d’État et l’assassinat du président biélorusse Loukachenko

Le président de Biélorussie Alexandre Loukachenko a annoncé le 18 avril l’arrestation à Moscou de deux Biélorusses qu’il accuse d’avoir fomenté, avec l’aide de la CIA et du FBI, une tentative de coup d’Etat et d’assassinat le visant lui et sa famille.

 

Selon les services secrets russes (FSB), le politologue Alexandre Fedouta et l’avocat Iouri Zenkovitch, qui dispose de la double nationalité américaine, préparaient « une insurrection armée » suivant le schéma des « révolutions de couleur », avec la participation de nationalistes biélorusses et ukrainiens. Ces deux citoyens biélorusses ont tenu une réunion à Moscou, lors de laquelle ils ont évoqué leurs plans pour renverser le pouvoir « avec des généraux des Forces armées de la République de Biélorussie favorables à l’opposition »« Nous avons découvert le travail de services de renseignement clairement étrangers, très probablement la CIA, le FBI », a déclaré le 18 avril Alexandre Loukachenko dans une vidéo diffusée par la présidence.

 

La CIA veut couper la route de la soie

Un des objectifs du coup d’État de l’Euromaïdan (Ukraine, 2013-14) était de couper la route de la soie en Europe. La Chine réagit en modifiant son tracé et en la faisant passer par la Biélorussie. Cela expliquerait la tentative de coup d’État en Biélorussie. Le traditionnel « suivez l’argent » est devenu « suivez la route de la soie ».

La CIA est déjà intervenue en Biélorussie à l’occasion de l’élection présidentielle de 2020 en soutenant Svetlana Tikhanovskaïa. Celle-ci n’obtint que 10 % des voix, cria à la fraude et s’enfuit en Lituanie où Bernard-Henri Lévy se précipita pour l’accueillir. Unanime, la presse occidentale dénonça le « dictateur ».

 

Prêt du FMI contre blocage de l’économie : niet !

Viktor Loukachenko a dénoncé le Fonds monétaire international qui aurait tenté de le forcer à décider un confinement, en échange de fonds. Suite à ces déclarations, un porte-parole du FMI s’est rapidement exprimé. « Je peux vous dire que nous n’avons pas exigé de quarantaine, d’isolement, de confinement, mais nous avons demandé des assurances quant aux mesures à prendre pour contenir la pandémie conformément aux recommandations de l’OMS, ce qui est notre procédure opérationnelle standard dans tous les pays. » On peut croire le représentant du FMI, mais comme on a mauvais esprit, on vérifie quand même. Donc, pas de quarantaine, d’isolement, de confinement ? 

Le chantage au coronavirus ne marche pas en Biélorussie

Justement l’OMS a envoyé une délégation en Biélorussie. Elle en fait le compte-rendu sur son site. Et elle nous offre sur un plateau les préconisations pour la Biélorussie (elle appelle ça des distanciations physiques) : « la mise en quarantaine des contacts des patients confirmés et des personnes ayant été potentiellement exposées au virus ; l’offre de possibilités de télétravail et d’enseignement à distance pour les écoles, les universités et autres établissements d’enseignement, et la suspension des activités commerciales non essentielles ; la réduction des déplacements non essentiels, en particulier pour les groupes à haut risque ; le report des grands rassemblements, notamment les événements sportifs, religieux et culturels. » Bref, tout ce qui peut bloquer une économie et lui faire accepter encore d’autres prêts du FMI en échange de sa soumission politique aux États-Unis.

 

Macron complice du coup d’État

Pour Emmanuel Macron, « Loukachenko doit partir ! » Motif : l’élection présidentielle biélorusse a été truquée. C’est effectivement fort probable. Sauf qu’il est également fort probable que Alexandre Loukachenko est largement majoritaire dans son pays. Les Occidentaux ont donc refusé de reconnaître l’élection de Loukachenko, mais n’ont pas pour autant reconnu celle de Tikhanovskaïa. Après l’échec du FMI et de l’OMS, ne restait plus que la CIA et le FBI. Et c’est encore un échec !

Jacqueline

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents