Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pour avoir prescrit des vitamines C, D et du zinc en Ehpad, le Dr Bourgeon sera convoqué par l’Ordre des médecins

Publié par wikistrike.com sur 9 Avril 2021, 07:58am

Catégories : #Santé - psychologie

Pour avoir prescrit des vitamines C, D et du zinc en Ehpad, le Dr Bourgeon sera convoqué par l’Ordre des médecins

Le Dr Bourgeon, néphrologue, épidémiologiste, va être convoqué par l’Ordre des médecins de La Réunion. Motif :  il prescrit de la vitamine C, de la vitamine D et du zinc à des personnes âgées…

 
 
 
 

Ce n’est pas la première fois que le Dr Bruno Bourgeon est convoqué par l’Ordre. Par exemple le 10 décembre 2020, avec Philippe de Chazourne, membre lui aussi du collectif Covid Médecins 974. Pour opposition au port du masque obligatoire dans l’espace public. Aucune sanction n’a été prise à l’encontre des deux praticiens.

La vidéo montrant les 80 personnes qui les ont accompagnés en soutien a été supprimée par Facebook. On peut la voir sur le site de Franceinfo. Le Dr Bourgeon a précisé : «  On n’a jamais dit que les Réunionnais ne devaient pas le porter, mais toujours dit aux personnes fragiles d’en porter, à ceux qui vont les visiter d’en porter […] On est un peu embêté quand des petits enfants sont masqués car de plus en plus d’études montrent qu’il y a des troubles de l’apprentissage de la parole et ça devient problématique. Masquer les gens, ça n’a aucun sens, au moins en extérieur et là dessus, on sera intransigeant.  »

 

Accusé de prescription de vitamines !

Cette fois l’accusation porte sur la prescription de prescrire et de vitamines C et D à des résidents d’Ehpad. Le véritable motif de la convocation est en fait sa prise de position sur le passeport vaccinal (site *imazpress) :

« Depuis un an, les pouvoirs publics et les médias se sont acharnés à faire croire à la population :
– Qu’un virus extrêmement dangereux et mortel circulait,
– Que nous n’avons plus de système immunitaire naturel pour nous protéger de ce virus,
– Qu’il n’existe aucun traitement,
– Que seul le vaccin peut nous sauver et nous autoriser à revenir à une vie normale,
– Que le Pass Sanitaire permet de gérer mieux les épidémies

Rien de tout cela n’est vrai. Quel est donc le but de ces mensonges sinon de guider les populations vers une issue précise ? Cette issue serait l’obligation de détenir un QR Code, un  » passeport  » pour avoir accès aux droits imprescriptibles qui sont les nôtres depuis notre naissance. Faisant ainsi de ceux-ci des droits conditionnels. Mesurons la portée d’un tel renversement : une poignée de dirigeants s’octroient le pouvoir de modifier ce qui est la base des

Droits de l’Homme ! Et ceci, en usant de procédés manipulatoires. Le président Macron a ainsi prétendu qu’il n’était pas favorable à l’obligation vaccinale et les Français se sont sentis soulagés. Il a transformé l’appellation « Passeport Vaccinal » en « Passeport Sanitaire » qui semble bien plus anodin. »

 

Une déontologie à la Audiard

Puisque le Conseil de l’Ordre emploie souvent le terme « déontologie », rappelons ce qu’a constaté la Cour des comptes en mettant le nez dans ses comptes : « Approximations, manques, erreurs » et même « écritures délibérément faussées », comptabilité « insincère ». Si cela vous amuse, le résumé fait 24 pages, à lire . Le rapport lui-même fait 185 pages ! A lire là.

On attend donc avec impatience la prochaine entrevue entre le coupable Dr Bourgeon et l’honnête et respectable Ordre de La Réunion, qui se déroulera, soyons-en sûrs, dans le plus grand respect de la « déontologie ».

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents