Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Autriche : si les élèves refusent le test Covid, ils risquent d’être séparés de leurs parents

Publié par wikistrike.com sur 13 Mai 2021, 14:55pm

Catégories : #Santé - psychologie, #Social - Société

Autriche : si les élèves refusent le test Covid, ils risquent d’être séparés de leurs parents

Le monde à l’envers ! C’est le ministre de l’Éducation nationale autrichien qui l’annonce : grâce aux tests, les activités de loisirs comme aller à la piscine ou jouer sur les terrains de sport devraient être rendues possibles. Il aurait dû dire : sans tests, aller à la piscine ou jouer sur les terrains de sport sera interdit. Les enfants qui ne peuvent pas être testés seront empêchés de participer au sport à l’avenir et de participer à la vie sociale. La question qui se pose est : auront-ils envie de participer à cette vie sociale totalitaire ?

Les écoles autrichiennes reprendront leurs activités lundi prochain. Être testé trois fois par semaine devient une condition préalable pour assister à la classe. Si les élèves ne passent pas le test, les parents sont menacés du retrait de leurs enfants.

Le conseiller municipal de Vienne pour l’éducation Christoph Wiederkehr (NEOS) a annoncé lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de l’Education Heinz Faßmann (ÖVP) mercredi que si « les élèves ne se laissent pas tester à la demande de leurs parents », la protection de l’enfance interviendrait, rapporte un quotidien. Plus précisément, cela signifie que les enfants peuvent alors être retirés des parents. Une menace incroyable — mais plus un territoire inexploré non plus. Au Tyrol, par exemple, de telles mesures ont déjà été mises en place au cas où les parents amèneraient leurs enfants à des manifestations critiquant le gouvernement.


La chasse aux enfants est ouverte !

Faßmann a déclaré qu’environ un pour cent des écoliers autrichiens ne seraient pas testés pour le moment, et le conseiller municipal pour la santé Peter Hacker (SPÖ) a déclaré que des « clusters scolaires » apparaîtront à Vienne, où un nombre particulièrement important de personnes refusent de passer le test. Une affirmation totalement infondée, car le mythe selon lequel les enfants sont des vecteurs d’infection ne peut être prouvé par rien (a rapporté Wochenblick). Ils ne le sont pas — ce ne sont pas des « super épandeurs »! Dans un cas à Vienne, après la fermeture d’une école, il s’est avéré qu’un total de 62 tests (!) étaient des faux positifs.

Sera-t-il obligatoire pour les élèves de se faire vacciner ?

Cette déclaration montre également que la chasse aux critiques des mesures corona ne s’arrête pas même aux enfants. Hacker a fait savoir que la prochaine étape serait la vaccination des 12 à 16 ans, comme on peut le voir dans un rapport de l’ORF. Les tests inutiles nécessaires à la fréquentation scolaire se poursuivraient jusqu’à ce qu’un vaccin soit approuvé pour ce groupe d’âge, a-t-il annoncé. Même les petits devront être vaccinés, ce n’est probablement qu’une question de temps. La grande expérience de vaccination avec des vaccins issus du génie génétique, qui n’ont qu’une licence d’urgence, sera également étendue aux enfants (rapport hebdomadaire).

Exclusion de la vie sociale

Les tests devraient être effectués lundi, mercredi et vendredi, dit Faßmann. Les résultats des tests de gargarisme, valables 48 heures, sont ensuite documentés dans un prétendu « ninja pass » en collant des autocollants. « Nous ne voulions pas un désordre de papiers, mais nous avons décidé de quelque chose de ludique », est le commentaire dérisoire de Faßmann à propos du test. Cela me rappelle « album Panini ».

Les activités de loisirs comme aller à la piscine ou jouer sur les terrains de sport devraient être rendues possibles. La visite des restaurants ou du coiffeur en dépendra également, a poursuivi Faßmann. Les enfants qui ne peuvent pas être testés seront donc également empêchés de participer au sport à l’avenir et de participer à la vie sociale.

Traduit par Memi pour Le Média en 4-4-2
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents