Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des chercheurs financés par Fauci ont participé à la conférence sur les “gains de fonction” du laboratoire de Wuhan

Publié par wikistrike.com sur 16 Mai 2021, 10:19am

Catégories : #Economie, #Santé - psychologie, #Science - technologie - web - recherche

Des chercheurs financés par Fauci ont participé à la conférence sur les “gains de fonction” du laboratoire de Wuhan

Les bénéficiaires de subventions de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses du Dr Anthony Fauci ont été les têtes d’affiche d’une conférence de l’Institut de virologie de Wuhan consacrée à la recherche sur le gain de fonction et l’édition de gènes, révèle en exclusivité The National Pulse.

 

Un communiqué de presse de l’Institut de virologie de Wuhan – considéré par beaucoup comme la source du COVID-19 – relate le “2ème atelier Chine-États-Unis sur les défis des infections émergentes, la sécurité des laboratoires et la sécurité sanitaire mondiale.”

L’événement de mai 2017 était “coorganisé par l’Académie nationale des sciences des États-Unis, l’Académie chinoise des sciences (CAS), l’Institut de virologie de Wuhan (IVW), la CAS et la Société de microbiologie du Hubei.”

Selon le laboratoire de Wuhan, l’événement comportait cinq sessions académiques, dont la première était consacrée à “la recherche sur le gain de fonction, l’édition de gènes, le ciblage et la livraison et d’autres nouvelles biotechnologies.”

Parmi les Américains présents en tant qu’invités spéciaux figuraient les professeurs Linda Saif, James LeDuc et David Relman. Ensemble, les trois professeurs ont reçu près de 200 subventions des National Institutes of Health (NIH), dont 75 du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) de M. Fauci.

LeDuc, dont la plus ancienne subvention remonte à 2006, a reçu 32 subventions du NIAID, selon le registre des NIH. Il dirige le Galveston National Laboratory, qui a été “construit grâce à des subventions accordées par le NIAID/NIH”.

Saif, qui compte des financements du NIAID depuis 1985, a reçu un total de 56 subventions des NIH, dont 43 du NIAID de Fauci.

Et Relman, qui est financé par les NIH depuis 1996, a reçu 90 subventions des NIH. Il a également reçu le Pioneer Award et le Transformative Research Award des NIH.

Cette conférence fait suite à un échange houleux entre M. Fauci et le sénateur Rand Paul, au cours duquel le directeur du NIAID a nié avoir fourni des fonds à l’Institut de virologie de Wuhan pour mener des recherches sur le gain de fonction.

Les dossiers de subvention des NIH révèlent toutefois que l’argent envoyé à l’EcoHealth Alliance, basée à New York, a été utilisé pour des recherches menées à l’Institut de virologie de Wuhan.

La page web officielle de l’événement indique :

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le professeur Zhiming Yuan, directeur du laboratoire national de niveau de biosécurité 4 (P4) de Wuhan. Le professeur Xinwen Chen, directeur général de l’IVW, a prononcé le discours d’ouverture, dans lequel il a souligné qu’en tant qu’activité d’échange universitaire qualifiée, cet atelier apportera certainement de nouvelles idées pour la recherche sur le contrôle des maladies virales émergentes, les laboratoires de biosécurité et la sécurité sanitaire mondiale. L’atelier est divisé en cinq sessions académiques, dont (1) la recherche sur le gain de fonction, l’édition de gènes, le ciblage et la livraison et d’autres nouvelles biotechnologies ; (2) la réponse de la santé publique aux épidémies et aux problèmes ; (3) les maladies infectieuses émergentes et la sécurité sanitaire mondiale ; (4) le laboratoire de biosécurité de haut niveau : construction, mise en service et maintien, et (5) la biosécurité, la sécurité biologique et la bioéthique. Les experts ont prononcé 23 discours lors de l’atelier, et ont principalement discuté des politiques en réponse aux maladies infectieuses émergentes. La professeure Linda Saif (académicienne) de l’Université d’État de l’Ohio, le professeur David Relman (académicien) de l’Université de Stanford, le professeur James LeDuc, directeur du Galveston National Laboratory, et le professeur George F. Gao (académicien) de l’Institut de microbiologie de la CAS ont participé à l’atelier en tant qu’invités spéciaux.

Traduction de The National Pulse par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents