Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une société financée par Bill Gates libère des moustiques génétiquement modifiés aux États-Unis

Publié par wikistrike.com sur 10 Mai 2021, 11:21am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie, #Science - technologie - web - recherche

Une société financée par Bill Gates libère des moustiques génétiquement modifiés aux États-Unis

Des moustiques génétiquement modifiés ont été lâchés pour la première fois aux États-Unis dans le cadre d’une expérience visant à combattre les maladies transmises par les insectes, telles que la dengue, la fièvre jaune et le virus Zika.

La société de biotechnologie Oxitec, basée au Royaume-Uni et financée par la Fondation Bill et Melinda Gates, a déclaré avoir lâché les moustiques dans six endroits des Florida Keys du comté de Monroe : deux sur Cudjoe Key, un sur Ramrod Key et trois sur Vaca Key. Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un effort visant à lutter contre une population de moustiques invasifs vecteurs de maladies – l’espèce de moustique Aedes aegypti – qui est responsable de “pratiquement toutes les maladies transmises à l’homme par les moustiques”, selon la société.

Ces moustiques représentent environ 4 % de la population de moustiques des Keys et transmettent la dengue, le Zika, la fièvre jaune et d’autres maladies humaines, ainsi que le ver du cœur et d’autres maladies potentiellement mortelles aux animaux domestiques et autres animaux.

L’expérience est menée en collaboration avec le Florida Keys Mosquito Control District (FKMCD) et a été approuvée par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), le Florida Department of Agriculture and Consumer Services (FDACS), les U.S. Centers for Disease Control and Prevention et un conseil consultatif indépendant.

Au cours des 12 prochaines semaines, moins de 12 000 moustiques devraient émerger chaque semaine, pendant environ 12 semaines. Les sites de comparaison non traités seront surveillés à l’aide de pièges à moustiques sur Key Colony Beach, Little Torch Key et Summerland Key. En cas de succès, quelque 20 millions de moustiques génétiquement modifiés supplémentaires seront libérés plus tard dans l’année.

“Nous avons vraiment commencé à nous pencher sur cette question il y a une dizaine d’années, car nous étions en pleine épidémie de dengue ici dans les Florida Keys”, a déclaré Andrea Leal, directrice exécutive du FKMCD, lors d’une conférence de presse vidéo. “Nous sommes donc très enthousiastes à l’idée d’aller de l’avant avec ce partenariat, en travaillant à la fois avec Oxitec et avec les membres de la communauté.”

Les insectes libérés par la société de biotechnologie sont tous des mâles, ils ne piquent donc pas. Ils sont censés s’accoupler avec les moustiques femelles piquantes locales, et ce faisant, ils transmettront un gène létal qui garantira la mort de leur progéniture féminine avant d’atteindre la maturité.

Selon Quartz, des régions comme la Malaisie, le Brésil, les îles Caïmans et le Panama, où des expériences similaires ont été menées, ont vu les populations de moustiques diminuer de 90 %.

Le projet a suscité des réactions négatives de la part des habitants, qui affirment que leur consentement n’a pas été demandé pour l’expérience.

Traduction de The Epoch Times par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents