WikiStrike avait révélé cette inquiétante info en France, à lire ici

 

Un homme prétendant être ami avec un pilote de British Airways a déclaré que 3 pilotes venaient de mourir au cours de la dernière semaine peu après avoir reçu des injections de COVID-19, et son enregistrement est devenu viral sur les médias sociaux.

 
Cela a fait ressortir les « vérificateurs d'information » habituels des médias d'entreprise pour essayer de démystifier les affirmations de l'homme. Reuters a répondu par une « vérification des faits », mais dans leur propre enquête et rapport, ils ont confirmé que non seulement ces trois personnes sont mortes, mais aussi une quatrième.

Ils ont donné la réponse habituelle des médias d'entreprise en citant certaines « autorités » de santé qui ont catégoriquement déclaré que leur mort n'avait « rien à voir » avec les tirs, sans nier leur mort, niant aucune autre explication à leur mort.
Partagé sous la forme d'un enregistrement vocal sur Facebook, Instagram et Twitter, un homme non identifié dit avoir parlé à un « ami qui est pilote de BA » et explique « les choses deviennent folles » après le décès de trois collègues pilotes (ici, ici et ici).

« Le troisième pilote de BA est mort au cours des sept derniers jours, oui ? Troisième pilote mort la semaine dernière », explique l'homme entendu dans l'enregistrement. « Les deux premiers gars avaient la quarantaine et la cinquantaine ; ce type, au milieu de la trentaine, parfaitement en forme, sans conditions sous-jacentes. Il reçoit son deuxième jab et il est mort en quelques jours, exactement la même chose avec les deux premiers.

« Pour cette raison, BA est maintenant en crise avec le gouvernement sur l'opportunité d'autoriser les pilotes vaccinés à voler. Le problème avec cela, bien sûr, est qu'environ 80 %, selon mon ami de BA, 80 à 85 % ont été injectés. »

L'homme poursuit en disant que seulement « 10 % des pilotes seront en mesure de voler », qu'il s'agit d'un « problème grave ».

Reuters a présenté les revendications à British Airways, qui a déclaré qu'elles n'étaient pas fondées et qu'aucun travail de ce type n'était en cours avec le gouvernement.

Le porte-parole a toutefois confirmé l'authenticité des quatre livres de condoléances, car quatre pilotes de compagnie étaient récemment décédés.

« Nos pensées vont à leur famille et à leurs amis », ont-ils déclaré, ajoutant qu'aucun des décès n'était lié aux vaccins.

Dans une déclaration à Reuters, la Medicines & Healthcare products Regulatory Agency (MHRA) du Royaume-Uni a également nié de tels pourparlers de crise avec le transporteur aérien phare britannique.

« Nous n'avons pas été informés du décès de pilotes de BA après avoir reçu le vaccin Covid-19 et n'avons pas eu de discussions avec BA ou d'autres compagnies aériennes sur la façon d'empêcher les pilotes de voler après avoir reçu le vaccin COVID-19 », a déclaré le Dr. Sarah Branch, directrice de la vigilance et de la gestion des risques des médicaments pour la MHRA. « Il n'y a actuellement aucune restriction sur l'aviation ou d'autres industries et activités après la vaccination. » (
Source - Ajout de ce qui est mis en anglais.)
Pendant ce temps, Sky News d'Australie rapporte que les compagnies aériennes en Espagne et en Russie avisent aux personnes « vaccinées » contre la COVID-19 de ne pas voyager en raison du risque de formation de caillots sanguins.
Dernières nouvelles .... 3 pilotes de British Airways sont MORTS suite au vaccin contre la COVID au cours des 7 derniers jours, et BA est maintenant en discussion sur une crise potentielle avec le gouvernement britannique pour savoir si oui ou non leurs pilotes vaccinés devraient être autorisés à voler. 85% de tous les pilotes de British Airways ont déjà été vaccinés.
Traduit par Maya pour Mondialisation.ca