Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Coronavirus | Le programme Covax est un échec, et un cauchemar pour les pays pauvres

Publié par wikistrike.com sur 23 Juin 2021, 10:00am

Catégories : #Economie, #Politique internationale, #Santé - psychologie

Coronavirus | Le programme Covax est un échec, et un cauchemar pour les pays pauvres

Damiens Lanxade pour  WikiStrike

 

Dans un article paru samedi, la prestigieuse revue britannique The Lancet se désole de l'échec du programme Covax, destiné à fournir des vaccins contre le covid-19 dans le monde entier, par solidarité, dans une perspective d'équité. Cet ambitieux programme dépend seulement de "la volonté des pays riches" à partager leurs doses, s'alarment les signataires 

Lancé en avril 2020, Covax est une initiative mondiale dirigée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et deux groupes de défense des vaccins : la Fondation Gavi et la Coalition for Innovations in Epidemic Preparedness (CEPI).

Le plan Covax travaille pour le développement, l'achat et la livraison de vaccins dans un grand nombre de pays ; son objectif est de garantir un partage équitable entre toutes les nations, riches et pauvres.

Mais selon The Lancet, le contrat n'a pas été rempli .

 

Les critiques pleuvent

Le chercheur Gavin Yamey de Duke University, aux USA, qui a travaillé sur le projet Covax l'a décrit comme étant "une belle idée, née de la solidarité des hommes", mais "malheureusement", inaboutie. 

"Les pays riches se sont comportés de manière pire que dans les pires cauchemars" , a-t-il ajouté.

Depuis son lancement, le mécanisme Covax est largement critiqué. Le Dr Clemens Martin Auer, membre du conseil d'administration de l'OMS, a déclaré que le programme Covax avait tardé à se mettre en place, faute aux tractations. Les États-Unis et certains autres riches participants ont été accusés d'avoir accumulé des doses de vaccins .

En Amérique latine, des pays comme Cuba, le Guatemala, l'Uruguay ou encore le Venezuela ont fortement et ouvertement critiqué le manque d' efficacité du programme.

Jusqu'à présent, environ 2 milliards de doses ont été distribuées ; soite 4% de tous ces vaccins, selon l'article du Lancet, ceci, malgré le fait que le mécanisme ait réussi à lever 8,3 milliards de dollars US.

La livraison de 2 milliards de vaccins aux pays pauvres d'ici fin 2021 semble, hélas, tenir du miracle.

Le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a souligné que jusqu'à présent, seuls 10 pays ont distribué 75 % du total des vaccins contre le covid-19 dans le monde.

Dans les pays pauvres, les personnes fragiles sont les premières à pâtir de cette situation.

Covax a livré plus de 72 millions de doses dans 125 pays contre  c'est les 172 millions  attendues. 

Pour sa défense, l'Inde, où est conçu le sérum AstraZeneca d'Oxford, regrette son propre variant Delta qui l'oblige à constituer des stocks "stratégiques". Le laboratoire  AZ est très présent dans le programme Covax,, des retards sont lors inévitables et préjudiciables pour les pays pauvres.

Alors que certains pays ont vacciné une grande partie de leur population, d'autres commencent tout juste leur campagne de vaccination , d'autres encore, attendent toujours l'arrivée de leurs premières doses.

Covax visait initialement à réduire cet énorme écart. Mais dans ce monde, la générosité à ses limites, les pays riches, à l'instar de l'Inde, préférant accumuler les doses pour prévenir de futures résurgences, au détriment des plus pauvres, avec la complicité des laboratoires.

 

​​​​​​​Damiens Lanxade pour  WikiStrike

"Dans la vision élitaire du monde, seule l’élite est “élite”. Tous les autres sont de la merde et donc sacrifiables."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents