Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le directeur du Mossad déclare que les personnes qui mettent Israël en danger « doivent cesser d’exister »

Publié par wikistrike.com sur 13 Juin 2021, 08:14am

Catégories : #Politique internationale

Le directeur du Mossad déclare que les personnes qui mettent Israël en danger « doivent cesser d’exister »

Le chef sortant de l’agence d’espionnage israélienne Mossad a donné une interview révélatrice sur les opérations du pays contre l’Iran.

Yossi Cohen a donné des détails sur le vol des archives nucléaires de l’Iran.

Le raid sur l’entrepôt en 2018 a permis de faire passer des dizaines de milliers de documents hors du pays vers Israël.

Il a également laissé entendre qu’Israël était impliqué dans la destruction de l’installation nucléaire iranienne de Natanz, et dans l’assassinat d’un scientifique nucléaire.

M. Cohen a pris sa retraite de la tête du Mossad la semaine dernière.

 

Il s’est entretenu avec la journaliste Ilana Dayan dans le cadre de l’émission documentaire Uvda de la chaîne 12, diffusée jeudi soir à la télévision israélienne.

Au début de l’interview, M. Cohen a parlé de l’installation nucléaire iranienne de Natanz.

L’Iran a déclaré qu’un sabotage avait provoqué un incendie sur le site d’enrichissement de l’uranium en juillet 2020. Un jour après avoir révélé de nouveaux équipements en avril de cette année, les responsables ont de nouveau déclaré qu’ils avaient été sabotés et avaient subi des dommages importants. L’Iran a accusé Israël de « terrorisme nucléaire » à la suite de cet incident.

M. Cohen a déclaré à Mme Dayan qu’il connaissait bien le site et qu’il pouvait l’emmener dans la cave « où se trouvent les centrifugeuses en rotation ». Il a ensuite ajouté : « Celles qui tournaient avant. Aujourd’hui, la cave ne ressemble plus à ce qu’elle était ».

Et il a également parlé de Mohsen Fakhrizadeh. Le principal scientifique nucléaire iranien a été assassiné sur une route à l’extérieur de Téhéran en novembre dernier – une attaque que l’Iran a publiquement attribuée à Israël.

[…]

L’ex-chef du Mossad n’a ni confirmé ni nié son implication dans ce décès. Mais il a déclaré que le scientifique était une cible « depuis de nombreuses années », ajoutant que ses connaissances scientifiques inquiétaient l’agence.

« Si cet homme constitue une capacité qui met en danger les citoyens d’Israël, il doit cesser d’exister« , aurait-il déclaré, mais il a ajouté que quelqu’un pourrait être épargné « s’il est prêt à changer de profession et à ne plus nous nuire ».

Traduction de la BBC par Aube Digitale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents