Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le plus grand navire de guerre iranien prend feu et coule mystérieusement dans le golfe d’Oman

Publié par wikistrike.com sur 3 Juin 2021, 07:42am

Catégories : #Politique internationale

Le plus grand navire de guerre iranien prend feu et coule mystérieusement dans le golfe d’Oman

Alors que les négociateurs s’apprêtaient à se réunir à Vienne mercredi pour conclure le dernier cycle de discussions sur la relance de l’accord sur le nucléaire iranien, le plus grand navire de guerre iranien a pris feu mercredi dans le golfe d’Oman et a coulé dans des circonstances peu claires.

Les agences de presse Fars et Tasnim ont rapporté que les efforts déployés pour sauver le navire de guerre de soutien, baptisé Kharg (du nom de l’île où se trouve le principal terminal pétrolier iranien), ont échoué. L’incendie s’est déclaré vers 2h25, heure locale, à environ 1 270 kilomètres au sud-est de Téhéran, dans le golfe d’Oman, non loin du détroit d’Ormuz, où plusieurs pétroliers saoudiens ont été attaqués ces dernières années (la marine américaine a accusé les Iraniens d’utiliser des mines à patelle pour mener ces attaques).

L’incendie aurait fait rage pendant 20 heures avant que le navire ne coule. Il semble que tout l’équipage ait quitté le navire en toute sécurité. L’incendie s’est produit lors d’une “opération navale d’entraînement” et on ne sait pas exactement ce qui l’a provoqué.

“Tous les efforts pour sauver le navire ont échoué et il a coulé”, a déclaré l’agence semi-officielle iranienne Fars News Agency.

Selon l’AP, le Kharg est l’un des rares navires de la marine iranienne capable d’assurer le ravitaillement en mer d’autres navires. Le Kharg peut également transporter des cargaisons lourdes, tout en étant doté d’une rampe de lancement pour hélicoptères. Le navire de guerre, construit en Grande-Bretagne et lancé en 1977, est entré dans la marine iranienne en 1984, après de longues négociations qui ont suivi la révolution islamique de 1979.

Le navire est doté d’un armement léger et peut transporter trois hélicoptères à bord, un sur l’héliport et deux autres rangés dans des hangars.

En règle générale, la marine iranienne patrouille dans le golfe d’Oman et ses environs, tandis que les Gardiens de la révolution paramilitaires patrouillent dans les eaux moins profondes du détroit d’Ormuz et du golfe Persique.

En avril dernier, un autre navire iranien, le MV Saviz, qui était considéré comme une base de la Garde et qui a jeté l’ancre pendant des années en mer Rouge au large du Yémen, a été pris pour cible dans une attaque soupçonnée d’avoir été menée par Israël. Il est tout à fait possible qu’Israël soit également à l’origine de cette attaque, car les tensions se sont récemment intensifiées entre Israël et l’Iran à la suite de la dernière guerre entre Israël et le Hamas à Gaza.

Les autorités iraniennes affirment que le navire a été utilisé dans le cadre d’opérations de lutte contre la piraterie.

Bien qu’aucune victime n’ait été signalée, le naufrage du Kharg marque la dernière catastrophe navale en date pour l’Iran, après un incident survenu en 2020 lors d’un exercice d’entraînement militaire iranien. À l’époque, un missile avait frappé par erreur un navire de guerre près du port de Jask, tuant 19 marins et en blessant 15. Avant cela, en 2018, un destroyer de la marine iranienne a coulé dans la mer Caspienne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents