Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le traumatisme du confinement provoque des attaques de panique chez les enfants de 5 ans, alors que le bilan désastreux de la santé mentale est révélé

Publié par wikistrike.com sur 22 Juin 2021, 11:53am

Catégories : #Santé - psychologie

Le traumatisme du confinement provoque des attaques de panique chez les enfants de 5 ans, alors que le bilan désastreux de la santé mentale est révélé

1,5 million d’enfants britanniques ont besoin d’une thérapie.

 

Selon un nouveau rapport, des enfants britanniques âgés d’à peine cinq ans subissent des crises de panique et d’autres traumatismes psychologiques à la suite des confinements du COVID, laissant 1,5 million d’enfants dans le besoin d’un traitement de santé mentale.

Les responsables du NHS affirment que l’impact des confinements répétés a laissé les enfants craindre de quitter leur maison ou de rencontrer leurs amis, au milieu d’une explosion de « traumatismes d’enfermement ».

« Les prévisions vues par ce journal indiquent que 1,5 million d’enfants et de jeunes supplémentaires auront besoin d’un soutien en matière de santé mentale “en tant qu’impact direct de la pandémie” au cours des trois à cinq prochaines années », rapporte le Telegraph. « Les calculs du Centre pour la santé mentale, impliquant des économistes du NHS, suggèrent que la demande sera jusqu’à trois fois supérieure à la capacité des services de santé mentale. »

Une personne a déclaré que sa fille avait eu une crise de panique à propos d’une date de jeu prévue, tandis qu’un autre parent a déclaré que son enfant de 5 ans était confiné chez lui et incapable d’aller à l’école parce qu’il était traumatisé par les propagandes de confinement.

Le NHS étant débordé, la psychologue pour enfants Maryhan Baker affirme que la demande pour ses services a doublé ces derniers mois.

« La situation va s’aggraver avant de s’améliorer. De nombreux enfants, qui étaient peut-être un peu anxieux avant la pandémie, présentent aujourd’hui des compulsions, des troubles de l’alimentation, de l’automutilation et d’autres comportements de contrôle », a-t-elle ajouté.

Comme nous l’avons souligné plus tôt cette année, les experts en santé mentale ont averti le gouvernement que les confinements créaient une pandémie d’anxiété et de dépression.

Cela n’est pas surprenant, étant donné que les scientifiques qui conseillent le gouvernement ont admis avoir utilisé la psychologie comportementale comme une arme et avoir eu recours à des tactiques de peur « contraires à l’éthique » et « totalitaires » pour terroriser le public et l’amener à se conformer en masse.

Le Royaume-Uni n’a pas encore levé ses dernières restrictions de confinement, la date ayant été repoussée au 19 juillet.

Entre-temps, certains conseillers du gouvernement continuent d’insister sur le fait que bon nombre des mesures mises en place depuis le début de la pandémie devraient être maintenues à jamais.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents