Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un mystérieux sursaut radio rapide a été détecté près de notre galaxie

Publié par wikistrike.com sur 3 Juin 2021, 07:48am

Catégories : #Astronomie - Espace

Un mystérieux sursaut radio rapide a été détecté près de notre galaxie

Des sursauts radio rapides provenant des alentours d’une galaxie proche viennent d'être détectés. Ces sursauts d’énergie répétés semblent venir d’un ancien complexe stellaire que l’on appelle amas globulaire. Étonnement, il s’agit de la dernière région dans laquelle les astronomes pensaient observer ce genre de phénomènes.

Provenant généralement de plusieurs milliards d’années-lumière, ces sursauts d’ondes radio sont extrêmement lumineux et brefs. Ils sont également appelés sursauts radio rapides ou FRB pour fast radio burstDétectés pour la première fois en 2007, les explications autour de ces phénomènes manquent. Sur la base des observations obtenues jusqu’à maintenant, les scientifiques présument qu’ils sont émis par des objets stellaires jeunes, mais à courte durée de vie, dénommés magnétars.

Mais l'observation d’un sursaut radio rapide l’année dernière a mené les chercheurs jusqu'à un amas globulaire situé à près de 11,7 millions d’années-lumière de la Terre, proche de la galaxie spirale voisine M81, selon une étude descriptive de la découverte. Découvrir ce sursaut en provenance d’un amas d’étoiles vieillissantes, c’est comme retrouver un smartphone encastré dans un menhir : ça ne fait pas sens.

« Ce n’est clairement pas une région où les sursauts radio rapides sont censés apparaître », a tweeté Bryan Gaensler, astronome à l’université de Toronto et coauteur de la nouvelle étude. 

Expliquer cette étrangeté est difficile. Les scientifiques avancent que les sursauts radio rapides pourraient être produits de différentes manières, tout comme d’autres phénomènes célestes.

« Les FRB pourraient, [j’insiste], pourraient, être un phénomène générique associé à toute une série de sources », déclare Shami Chatterjee, astronome à l’université de Cornell. Il étudie les sursauts radio mais n’était pas impliqué dans cette nouvelle découverte.

 

UN PHÉNOMÈNE PEU HABITUEL

C’est en janvier 2020 que les scientifiques ont remarqué le sursaut radio pour la première fois grâce au télescope de l’expérience canadienne de cartographie de l’intensité de l’hydrogène (CHIME). Ils l’ont appelé FRB 20200120E. Ces dernières années, cette machine semble sans cesse détecter les FRB. Lorsque le CHIME a été mis en service en 2017, les scientifiques n’avaient connaissance que de trente sursauts radio rapides. Aujourd’hui, grâce au télescope, ils en dénombrent plus d’une centaine.

À l’instar de douze autres sursauts connus, FRB 20200120E a été qualifié de « répéteur ». Il s’agit d’une sorte de moteur spatial qui émet des sursauts d’ondes radio multiples et détectables, plutôt qu’une seule émission intense. Ces sursauts ne sont pas aussi lumineux que ceux en provenance de plusieurs milliards d’années-lumière, dans le cosmos lointain. Toutefois, depuis un an, ils ont permis aux scientifiques d’identifier la localisation des FRB dans l’espace.

 

Lire la suie sur NG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents